06/17
fren
Partager
  • twitter share button

L’Exception Française – 07 Août 2015 / Réactualisé le 03 Janvier 2017

Le Monde de Vuarnet

Photo 1: Jean Vuarnet avec ses Cateye © Vuarnet

Par Laurence Gounel

En hommage à Jean Vuarnet, nous réactualisons le sujet « Le monde de Jean Vuarnet »

Personne n’a oublié sa première paire de Vuarnet. Ultime accessoire des sports d’hiver au milieu des eighties. Après des années ronrons, les voilà qui prennent leur revanche avec Matthias Schoenaerts, dans le biopic de La Piscine. Et si l’on en profitait pour rappeler que la Vuarnet est sans doute la meilleure lunette du monde ?

La renaissance vient du mythe.

1969, Alain Delon, Romy Schneyder, La Piscine. Film culte, séduction à son maximum et un seul accessoire : la 006 de Vuarnet, avec le fameux bi-dégradé miroir, pour lutter contre l’éblouissement des rayons du soleil et leur réverbération. Presque 50 ans plus tard, pour la version 2015 du film, la prod n’a pas oublié. Et réclame la 006, fidèle à ses formes et caractéristiques d’origine.

Pas de légende sans histoire(s)…

et sans une technologie solide. L’histoire débute en 1957, à Paris, dans les ateliers de Roger Pouilloux. Passionné de ski, cet opticien va révolutionner son petit monde en imaginant un verre capable à la fois de le protéger sur les pistes et de lui procurer une vision du relief par temps couvert. Baptisé Skilynx, ce verre est aujourd’hui encore d’une précision inégalée, puisqu’il s’agit d’un verre minéral naturel. Offrant un confort de vue et une résolution maximale, sans commune mesure avec les matières plastiques (dites organiques) utilisées par l’immense majorité des marques.

Rencontre au sommet.

Ce n’est que deux ans plus tard, en 1959, que le chemin de Roger Pouilloux croise celui du skieur Jean Vuarnet, initiateur de la « position de l’oeuf » (devenue une référence pour prendre de la vitesse). Admiratif, le premier offre à l’athlète le modèle 002 avec un verre Skilynx et des verres jaunes – du jamais vu – pour améliorer les contrastes et mieux lutter contre l’effet « Jour Blanc ». Jean Vuarnet déjoue alors les pièges sur la piste de Squaw Valley en Californie et remporte la médaille d’or de descente aux Jeux Olympiques en 1960.

Vuarnet, maison française.

Une amitié s’ensuit et pour la première fois, une marque de lunettes porte le nom d’un sportif ! Aujourd’hui encore, Vuarnet est la seule maison à produire ses propres verres minéraux dans son usine de Meaux. L’assurance d’un savoir-faire unique et d’une fabrication totalement artisanale. La réalisation d’un verre Vuarnet ne requiert pas moins d’une semaine et 17 étapes de validation au cours du processus de fabrication.

Manufacture Vuarnet © Vuarnet

Manufacture Vuarnet © Vuarnet

Manufacture Vuarnet © Vuarnet

Manufacture Vuarnet © Vuarnet

Jean Vuarnet © Vuarnet

Jean Vuarnet © Vuarnet

Jean Vuarnet © Vuarnet

Jean Vuarnet © Vuarnet

Modele Glacier © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet

Lunette Vuarnet © Vuarnet


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page