11/17
fren
Partager
  • twitter share button
Novembre 2015
C’est Maintenant

Béatrice Delamotte

Pour terminer ce mois de novembre, retrouvez l’exposition consacrée à Barbara Hepworth à Otterlo, les détournements de Kaws à Saint-Barth, le travail de Michael DeLucia à Santa Barbara ou encore les toiles dérangeantes d’Anish Kapoor à Amsterdam. Envolez-vous pour Brisbane à l’occasion de la 8e triennale d’art contemporain d’Asie Pacific, allez à Tours découvrir les photos couleurs de Robert Capra, étonnez-vous à Anvers devant la créativité de la chaussure dans la mode ou encore filez à Philadelphie voir le travail du designer Bruce Mau. Allez également à la découverte de l’œuvre du plus italien des peintres allemands à Venise, rencontrez les plus grandes maisons de soierie à Lyon, filez à Londres au cœur du travail d’Alexander Calder ou encore à Amsterdam pour vous émerveiller devant les trésors rapportés d’Asie à l’âge d’Or des Pays-Bas. Nous vous entraînons à Turin avec l’exposition dédiée à Ed Ruscha, à Madrid pour plonger au cœur du grand Ouest américain, à Philadelphie découvrir l’histoire de la peinture naturaliste ou encore à Paris, avec l’exposition consacrée à Picasso.
Chaque semaine, le magazine PLUME VOYAGE vous propose un choix de news culturelles et d’expositions internationales. Allez-y, C’est maintenant !

  • « Barbara Hepworth, Sculpture for a Modern World » au Kröller-Müller Museum, Otterlo.

    Cinquante ans après la première exposition dédiée au travail de Barbara Hepworth, le Kröller-Müller Museum présente une vaste rétrospective.

    Celle-ci suit la carrière de l’artiste anglaise des œuvres des années 1920 – des figures abstraites sculptées dans le marbre, présentées aux côtés d’œuvres de précurseurs et de contemporains, tels que Jacob Epstein et Henry Moore – aux huit sculptures, sélectionnées dans les années 1960 pour être exposées dans le pavillon Rietveld.
    Jusqu’au 17 avril 2016. B.D. www.krollermuller.nl

  • « Kaws, Permanent Vacation II » à l’Eden Rock Gallery, Saint-Barth.

    Le travail de Kaws est immédiatement reconnaissable à sa transformation de personnages emblématiques de la culture pop en œuvres d’art qui suscitent la réflexion.

    Son travail réinvente les personnages de dessins animés populaires en mariant Pop Art et abstraction géométrique. Né dans le New Jersey, Kaws vit à Brooklyn. Il séjourne régulièrement à Saint-Barth, d’où le titre de l’exposition, clin d’œil plein d’humour. B.D.
    Jusqu’au 26 décembre. B.D. www.artsaintbarth.com

  • « Anish Kapoor & Rembrandt » au Rijksmuseum, Amsterdam.

    Pour cette exposition, Anish Kapoor présente trois toiles peintes en relief, réalisées avec des couches de résine rouge et blanche et de silicone.

    Le résultat ? Des images sanglantes, telles des morceaux de viande et des nerfs. Ces œuvres viscérales entrent ici dans un dialogue visuel avec des œuvres tardives de Rembrandt, comme la Fiancée juive, Titus habillé en moine et l’autoportrait comme l’apôtre Paul pour une confrontation artistique passionnante.
    Jusqu’au 6 mars 2016. B.D. www.rijksmuseum.nl

  • « Michael DeLucia, Appearance Preserving Simplification» au Museum of Contemporary Art, Santa Barbara.

    Dans le cadre du projet Bloom du Museum of Contemporary Art de Santa Barbara,

    Michael DeLucia transforme la galerie et le lobby du musée en zone d’attente d’entreprise, en utilisant de faux matériaux de luxe. L’artiste new-yorkais utilise des éléments virtuels tirés du monde de l’industrie – plans en CAO, jeux vidéo et films – pour mettre en évidence la disparité entre l’illusion des médias et la réalité de l’espace en trois dimensions. En projetant des objets virtuels dans la salle, Michael DeLucia crée une illusion parfaite, un environnement étrange et générique.
    Jusqu’au 21 février 2016. B.D. www.galerie-obadia.com

  • « 8e triennale d’Art contemporain d’Asie Pacific » à la Queensland Art Gallery et au musée d’Art moderne, Brisbane.

    Pour sa huitième édition, la Triennale d’Art contemporain investit deux musées australiens pour présenter la plus grande exposition consacrée aux artistes d’Asie et du Pacific.

    Plus de quatre-vingts artistes, venus de trente-deux pays, y présenteront sculptures grands formats, installations immersives, performances interactives et œuvres kinétiques. Points forts de cette triennale, la participation significative d’artistes indigènes australiens, de Mélanésie.
    Jusqu’au 10 avril 2016. B.D. www.qagoma.qld.gov.au

  • « Robert Capa et la couleur » au Château de Tours.

    Récemment présentée à New York sur les cimaises de l’International Center of Photography, l’exposition pour la toute première fois les photos couleurs de Robert Capa.

    Connu surtout pour ses images en noir et blanc, technique dont il fut l’un des maîtres, il travailla régulièrement en couleur à partir de 1941, utilisant ce support jusqu’à sa mort en 1954. Si quelques-unes de ces images furent publiées à l’époque dans la presse magazine, la grande majorité d’entre elles n’a jamais été tirée sur papier ni a fortiori vue sous quelque forme que ce soit.
    Jusqu’au 29 mai 2016. B.D. www.jeudepaume.org

  • « Footprint, la trace des chaussures dans la mode » au Mode Museum, Anvers.

    Des créations contemporaines aussi extraterrestres d’Iris Van Herpen et Noritaka Tatehana,

    aux sabots en bois sculpté du XIXe siècle, l’approche innovante et osée de ces créations est exposée à la lumière de leur impact culturel. L’accent est mis sur les créateurs de mode et de chaussures qui, grâce à leur expertise professionnelle et leur vision artistique, ont laissé leur empreinte sur les figures de la mode de leur époque. L’exposition montre aussi bien le glamour hollywoodien du « chausseur de rêve » Salvatore Ferragamo pour Marilyn Monroe que les baskets de Raf Simons et les bottes rebelles de Vivienne Westwood et Walter Van Beirendonck.
    Jusqu’au 14 février 2016. B.D. www.momu.be

  • « Work on What You Love : Bruce Mau Rethinking Design » au Philadelphia Museum of Art, Philadelphie.

    L’exposition englobe un large éventail de travaux novateurs, de livres et de dessins de marques mais aussi de stratégies de communication pour des pays, des entreprises, ainsi que des collaborations avec des cinéastes, des artistes et des écrivains.

    Cette première manifestation consacrée à Bruce Mau explore l’univers provocateur et influent de la pensée du designer, en se concentrant principalement sur les dix dernières années. On y verra aussi des projets en cours ainsi que d’autres basés sur son travail en tant que directeur créatif de Bruce Mau Design.
    Jusqu’au 3 avril 2016. B.D. www.philamuseum.org

  • « Hans-Joachim Staude » à la Fondation Giorgi Cini, Venise.

    Prévoyez tout de suite votre weekend prochain à Venise.

    Car pendant seulement quelques jours, la Fondation Giorgi Cini présente les œuvres du peintre allemand Hans-Joachim Staude. Artiste parmi les plus intéressants de sa génération, son travail est encore peu connu en Italie. A travers une trentaine de toiles, l’exposition entraîne à la découverte de l’évolution artistique de Staude et comment son travail a influencé la création picturale italienne du XXe siècle.
    Du 18 au 22 novembre. B.D. www.cini.it

  • « 11e Marché des Soies » au Palais du Commerce, Lyon.

    Pour sa onzième édition, le Marché des Soies accueille les plus grandes maisons de soierie lyonnaise, mais aussi de jeunes créateurs qui utilisent la prestigieuse soie lyonnaise dans leur travail.

    Cette exposition, vitrine du dynamisme de la filière soie Made in France, permettra sur quatre jours d’accéder à des produits d’exception, normalement réservés aux professionnels. Au fil du Marché, férus de mode et de décoration pourront repartir avec des coupons de tissus a mètre, mais aussi de nombreuses créations. Et pour ceux qui hésitent, un « personnal shopper » les accompagnera dans leurs achats.
    Du 19 au 22 novembre. B.D. www.unitex.fr

  • « Alexander Calder : Performing Sculpture » à la Tate Modern, Londres.

    Calder fut l’un des artistes les plus innovants du XXe et a joué un rôle essentiel dans le développement de l’art moderne.

    L’exposition, la plus importante jamais consacrée à Alexander Calder au Royaume-Uni, ressemble plus d’une centaine d’œuvres qui mettent en exergue le processus par lequel Calder est passé de la sculpture d’objet statique à l’expérimentation du temps réel et au mouvement perpétuel. Des portraits en fil de fer d’artistes contemporains des années 1930 aux formes abstraites et cinétiques, Performing Sculpture permet de découvrir le cheminement artistique de Calder.
    Jusqu’au 3 avril 2016. B.D. www.tate.org.uk

  • « Asia > Amsterdam-Luxury in the Golden Age » au Rijksmuseum, Amsterdam.

    Avec 170 objets de Chine, du Japon, d’Inde et de Batavia (l’actuelle Indonésie), le Rijksmuseum raconte l’histoire de l’excitation créée par les arts asiatiques et ses trésors qui furent envoyés vers les Pays-Bas à l’âge d’or.

    Laques, ivoire, soieries, joaillerie et une énorme quantité de porcelaine se déversèrent sur Amsterdam, en faisant la « capitale du monde », et ornant les riches intérieurs des marchands. L’exposition présente aussi des portraits d’habitants d’Amsterdam au XVIIe siècle, posant avec leurs luxueux objets.
    Jusqu’au 17 janvier. B.D. www.rijskmuseum.nl

  • « Ed Ruscha, Mixmaster » à la Pinacothèque Giovanni et Marella Agnelli, Turin.

    Dans le prolongement du travail de recherche initié, l’exposition présent une sélection d’objets associés aux centres d’intérêts de l’œuvre d’Ed Ruscha.

    Chaque pièce de la collection de Turin vient en contrepoint historique des créations de l’artiste. En parallèle, dessins, photographies et toiles souvent inconnues permettent de découvrir toute la palette de la créativité de l’Américain et de ses recherches dans les principaux musées turinois.
    Jusqu’au 8 mars 2016. B.D. www.pinacoteca-agnelli.it

  • « The Illusion of the American Frontier » au musée Thyssen-Bornemisza, Madrid.

    Partir sur les traces des artistes qui ont exploré le grand Ouest américain au XIXe siècle, telle est l’ambition de cette exposition.

    En suivant les artistes qui ont voulu montrer ces paysages inconnus et exotiques, dépeindre la vie des Indiens d’Amérique avant qu’ils ne soient réduits à vivre dans des réserves, on plonge dans un autre univers. D’immenses espaces s’ouvrent, les regards des chefs de clan transpercent et on découvre la qualité de l’artisanat de ces premiers habitants de l’Ouest sauvage, avant que l’iconographie – et l’idéologie colonialiste – ne s’en saisisse.
    Jusqu’au 7 février 2016. B.D. www.museothyssen.org

  • «Picasso.Mania» au Grand Palais, Paris.

    Cent chefs d’œuvre de Picasso, dont certains jamais montrés, confrontés aux plus grands maîtres de l’art contemporain, David Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat…

    A la fois chronologique et thématique, l’exposition retrace les différents moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom. Aux grandes phases stylistiques, à certaines œuvres emblématiques telles que Les Demoiselles d’Avignon et Guernica, répondent des œuvres contemporaines.
    Jusqu’au 29 février 2016. B.D. www.grandpalais.fr

  • « Audubon to Warhol : The Art of American Still Life » au Philadelphia Museum of Art, Philadelphie.

    De la première république américaine à l’émergence du Pop Art dans les années 1960, l’exposition revient sur deux cents ans de peinture naturaliste et de description de la vie sauvage.

    Une nouvelle perspective sur l’évolution du genre à la fois dans le temps et dans ses représentations qui reflètent l’histoire et la culture américaine. Près de cent artistes sont représentés des maîtres du trompe-l’œil tels que Willia Michael Harnette aux maîtres modernes : Charles Sheeler, Georgia O’Keeffe et Roy Lichtenstein. De la précision et du souci du détails des premiers aux représentations sublimées des seconds.
    Jusqu’au 10 janvier 2016. B.D. www.philamuseum.org


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page