12/17
fren
Partager
  • twitter share button

Octobre 2015

Brèves de Voyages

Adine Fichot Marion

Après Marrakech à la découverte du somptueux Mandarin, Fontainebleau et la Demeure du Parc, Mougins avec la cuisine du Paloma, partons pour Rouen au Gustave Flauvert, à Val Thorens dès le mois de décembre au Pashmina, le tout avec des bagages estampillés Keith Haring. Chaque mois, les Brèves de Voyages de PLUME VOYAGE Magazine vous informent sur les hôtels de luxe, les hôtels de charme et le monde du voyage. Cela vous donne des envies de voyage ?

  • Rouen : un hôtel littéraire

    Idéalement situé au coeur de Rouen, à deux pas de la place du Vieux-Marché, le Gustave Flaubert se veut un hommage vibrant à l’écrivain dans la ville où il est né et où et a passé la plus grande partie de sa vie. En imaginant ce 4 étoiles, dont la déco a été conçue par l’architecte Aude Bruguière, assistée d’Aleth Prime, ses créateurs ont eu pour objectif de faire partager aux hôtes leur passion pour l’homme et l’œuvre. Le rez-de-chaussée est dédié à la Normandie avec Madame Bovary, Un cœur simple et Bouvard et Pécuchet. C’est ensuite Paris, lieu de L’Éducation sentimentale, puis la Carthage antique de Salammbô. Un étage détaille le reste des œuvres de Flaubert comme La Tentation de Saint-Antoine, un autre évoque les amis de Flaubert… Les chambres portent le nom d’une oeuvre, d’un lieu, d’un ami intime ou d’un personnage de Flaubert : Emma Bovary pour la 9, Salammbô pour la 201, Guy de Maupassant pour la 302, Jules et Edmond de Goncourt pour la 307… Exposées à l’entrée de l’hôtel, les éditions originales, dont plusieurs sont merveilleusement illustrées, des œuvres de l’écrivain constituent un ensemble précieux, des ouvrages les plus célèbres aux titres les plus rares. L’hôtel dispose d’une bibliothèque de plus de 500 livres, certains sont accessibles en édition de poche pour les visiteurs et dans de nombreuses langues. A. F.-M.
    www.hotelgustaveflaubert.com/

  • Val Thorens : hotel Pashmina

    Et hop ! encore un 5 étoiles pour la station du sommet des 3 Vallées. Il a pour devise « le luxe c’est l’espace ». Et l’espace, il n’en manque pas ici au travers des 42 chambres et suites de 36 à 70 m2 et des 8 « Cosy Home » traduisez des supers suites de 1 à 3 chambres, de 60 à 155 m2 dans lesquelles il y a une cuisine américaine, un confortable salon pour se sentir chez soi et vivre à son rythme en toute liberté… Le Pashmina offre aussi 2 appartements chalets en triplex (3 chambres), dans un vrai chalet de montagne relié à l’hôtel, bénéficiant d’une entrée privative et d’une vue plein sud exceptionnelle. Deux restaurants et un superbe spa de 400 m2 avec hammam, sauna, piscine et jacuzzi, signé L’Occitane sont à ajouter au crédit de ce lieu très réussi. Le top ? l’« Igloo-Pod », un dôme géodésique chauffé et équipé, ouvert sur le ciel, où l’on peut dormir à la belle étoile, mais confortablement ! Et, bien sûr l’hôtel dispose d’un accès direct sur les pistes. Quatrième cinq étoiles de Val Thorens, le Pashmina complète ainsi le positionnement haut de gamme de la station. A. F.-M.
    www.hotelpashmina.com

  • Un train pour la santé

    Le Train Exposition SNCF « Gastronomie, Plaisir & Santé » sillonnera la France du 25 novembre au 13 décembre à travers 16 villes-étapes. De Paris Nord à Clermont-Ferrand en passant par Lyon, Lille… pour finir le 13 décembre à Paris Nord, il aura pour mission de célébrer l’exceptionnel patrimoine culinaire français, d’appréhender les bases de l’équilibre alimentaire pour une meilleure santé et de valoriser les métiers de la filière alimentaire. Cet événement est accompagné par le Guide Michelin, et guidé par la Société Française de Cardiologie. De grands noms s’associeront à l’opération : Jean-Philippe Derenne, professeur de médecine, Eric Frechon, chef triplement étoilé du restaurant Epicure du Bristol à Paris, Adeline Grattard, chef étoilé du restaurant «Yam Tcha» avec Chiwah Chan, son maître des Thés pour les alliances Gastronomie et Thés, Marie-Sophie L., Raw chef fondatrice de « l’instant cru », elle consacre la cuisine crue comme un art, Thierry Marx, chef doublement étoilé du Mandarin Oriental à Paris. Il offre une cuisine à l’esprit avant-gardiste , Babette de Rozières, chef « sans frontières ». Elle a créé le salon de la gastronomie des Outre-Mer, Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, également auteur de livres et enfin Guy Savoy, chef triplement étoilé du restaurant Guy Savoy. Au programme : des conférences, ateliers et expositions pour promouvoir les acteurs locaux et retrouver le plaisir d’une alimentation saine. On pourra aussi faire son marché sur les quais avec un vaste choix de produits issus des terroirs, et participer aux ateliers de cuisine animés par des chefs. A. F.-M.

  • Samsonite célèbre Keith Haring

    La célèbre marque de bagages Samsonite se pare des créations iconiques de l’artiste Keith Haring sur une de ses collections. Résultat : des accessoires de voyage gais, colorés et surtout qui se remarquent au premier coup d’œil sur les tapis d’aéroport ou dans les trains : pratique ! Pionnier de l’art de rue au début des années 80, le travail de Haring se reconnaît instantanément grâce à ses lignes épaisses et ses personnages vivants et colorés. Grand voyageur lui-même, Haring a peint plus de 50 fresques murales dans des villes aussi variées que Tokyo, New York, Sydney, Barcelone et San Francisco. La collection comprend tous les essentiels de voyage, ornés de ses œuvres. Cela va des étiquettes de voyage à la sangle qui s’enroule rapidement autour de la poignée du sac et est pourvue d’une fenêtre transparente avec volet de protection en passant par le verrou de voyage 3 combinaisons et l’indispensable oreiller « nomade » pour voyager confortablement et avec style. Indispensables les sacs pliables, légers et résistants, ornés du motif signature de Haring sur un fond bleu : sac à dos, sac Shopping ou encore Sac de Voyage. A. F.-M.
    www.samsonite.com

  • Mougins : Paloma une étoile au Michelin

    Situé à l’entrée du Vieux Village de Mougins, le restaurant Paloma a reçu une étoile au Michelin en 2014, dès l’année de son ouverture. Installé dans une villa des années 60 profitant d’une vue aussi bien sur la mer que sur la montagne, Paloma se veut une table élégante et raffinée… et réussit à 100% ! On y goûte à la cuisine créative du chef Nicolas Decherchi, ex. de la Villa des Lys à l’Hôtel Majestic de Cannes, 1 étoile, du Louis XV à Monaco, 3 étoiles, de La Chèvre d’Or à Eze, 2 étoiles… et aux pâtisseries de Yohan Jara qui a fait ses classes chez Potel et Chabot, Pierre Hermé, a travaillé au Château d’Esclimont et ensuite avec Jean-Georges Klein dans son restaurant 3 étoiles l’Arnsbourg…. On a particulièrement apprécie l’Œuf coque pané à la poudre de morille, accompagné de spaghettis d’asperge et mousseline de morille, les sphères de foie gras à la fraise des bois, accompagnées d’une meringue au poivre de Selim et de craquelins briochés, le rs de veau accompagnée d’une mousseline de morille et sabayon à la réglisse et le millefeuille façon Mont Blanc avec une nougatine cassis, d’une chantilly vanillée… On ajoute à tous ces bons points, un espace lounge, une cigar’s room et une superbe terrasse habillée de voiles blancs… dernier atout : le menu au déjeuner affiche un prix convenable pour la classe de l’établissement (45 E). A. F.-M. www.restaurant-paloma-mougins.com

  • Poitiers : rendez vous au Futuroscope

    Le parc du Futuroscope a connu un été record, avec 100 000 visiteurs supplémentaires par rapport à l’été dernier, soit un total de 600 000 personnes ayant franchi les grilles en 2015. Il récolte ainsi les fruits d’une stratégie audacieuse et de la mise en place d’attractions sans cesse renouvelées. Pour preuve l’attraction des Lapins Crétins «La Machine à Voyager dans le temps», a été primée cette année à Los Angeles meilleure attraction au monde, rien que cela ! S’ajoutent les 3 nouveautés lancées en 2015 : «L’Arena, Fun X-periences », de nouveaux jeux pour donner aux participants le maximum de sensations, entre sport et divertissement avec notamment un toboggan « chute libre » de 13 mètres de haut… « Les Mystères du Kube » : dans un pavillon transformé en grande salle de spectacle, cette création originale met en scène des comédiens, danseurs et acrobates, « Futur, l’Expo » : un espace mettant en scène des objets du futur pour comprendre les innovations technologiques qui vont bientôt modifier nos habitudes de vie… Sachez enfin qu’une foule d’hôtels à deux pas du parc accueillent les visiteurs. Une jolie escapade familiale pour les vacances ou un week-end d’automne ! A. F.-M.
    www.futuroscope.com

  • Marseille : la renaissance du Petit Nice

    Sur la corniche Kennedy, avec pour horizon la Méditerranée, le château d’If, les îles du Frioul et les bateaux de pêche qui longent la côte, le Petit Nice, l’hôtel du chef triplement étoilé au Michelin, Gérald Passedat s’est refait une beauté. Succédant à son père et à son grand-père, cuisiniers déjà étoilés du Petit Nice, Gérald Passedat en vrai amoureux de la Méditerranée, lui consacre sa cuisine ! Il décline les poissons de la Méditerranée en les escortant des produits issus de l’arrière-pays provençal. Quant aux 16 chambres, pour imaginer leur nouvelle architecture, Gérald Passedat a choisi deux artistes et amis : l’architecte Rudy Ricciotti et le peintre Gérard Traquandi. Un lit face à la Méditerranée, on pourrait résumer ainsi l’idée maîtresse du lieu. Que ce soit de la chambre ou de la salle de bains l’horizon est partout. Les textures et les coloris rappellent le paysage ambiant : le sol en pierre marbrière évoque les calanques, les murs enduit de couleur sable contrastent avec le bois réchauffé des meubles, les tapis aux tonalités naturelles et les voilages de jute au ton bleu- gris tamisent l’espace.L’ensemble est libéré, décloisonné, sans obstacles pour la vue. A. F.-M.
    www.petitnice-passedat.com

  • Hong Kong : bienvenue au Beefbar!

    Après Mexico, Moscou et Mykonos, Beefbar continue de conquérir le monde et s’installe en plein cœur de Hong Kong ces jours ci (fin octobre). C’est toujours au cabinet d’architectes monégasque Humbert & Poyet que l’on doit le design du lieu. Lignes pures, matériaux nobles, atmosphère feutrée et trendy… le restaurant décline à l’envi un luxe intemporel qui le différencie des autres restaurants de viande. Les couleurs chaudes sont combinées à des éléments raffinés et bruts tels que le cuir, le marbre blanc, le cuivre…. Le célèbre Raw Bar en marbre où carpaccios, tartares et tiraditos sont préparés à la minute devant les clients est bien sûr la pièce maîtresse du lieu. Sans oublier le bar et la terrasse intimiste, parfaite pour se relaxer et se réfugier loin de la frénésie Hongkongaise. Le Chef de cuisine, Andrea Spagoni, met en œuvre une expérience culinaire unique : on retrouve une liste impressionnante de viandes de haute qualité et de différentes origines : USA Black Angus sans hormones, bœuf de Kobe japonais certifié, Black Angus Australien… Afin de sublimer le produit, une technique de cuisson révolutionnaire est utilisée et on aime en accompagnement les différentes déclinaisons de purées de pommes de terre. Enfin, la carte des desserts : soufflé cerise et pistache, fondant au chocolat avec poire et glace sansho ravit les palais les plus blasés ! Beefbar : une expérience gastronomique pour les carnivores avertis ! A. F.-M.
    www.beefbar.com

  • Courchevel : pluie de nouveautés aux Airelles !

    Membre des Leading Hotels of the World, posé en plein cœur du Jardin Alpin, Les Airelles, palace cinq étoiles a des allures de demeure austro-hongroise du XIXè siècle. L’hôtel a concocté une foule d’innovations pour la saison 2015-2016 destinées aux grands et aux petits. Citons pêle-mêle : un nouveau bar jazzy avec tous les soirs à partir de 18h30 avec une programmation variée, un Tea Time à l’anglaise de 15h à 18h avec scones, pâtisseries et fingers sandwich sans oublier Le restaurant Cala Di Volpe de l’emblématique hôtel de la Costa Smeralda en Sardaigne qui prend racine aux Airelles. Les enfants ont droit à un Noël féérique sur le thème des oursons, d’ailleurs un ourson de 2 mètres de hauteur garde l’entrée du palace, lui-même décoré de milles feux et une vraie fabrique de jouets est recréée… Ajoutons à tant de bienfaits des nouveautés au Hair Spa PhilipB pour les Airelles . Que tout ceci ne fasse pas oublier la cuisine traditionnelle revisitée de Pierre Gagnaire que l’on retrouve à La Table du Jardin Alpin avec des rôtisseries et un banc d’écailler et des buffets généreux et au restaurant Le Coin Savoyard qui met en avant les meilleurs plats régionaux. A. F.-M.
    www.airelles.fr

  • Concarneau : un resort thalasso spa

    Situé en face de la plage des Sables Blancs à deux pas de la ville close et de la beauté sauvage des paysages de la Cornouaille : Fouesnant, Pont Aven, Quimper… le Thalasso Concarneau Spa Marin Resort offre le meilleur de la thalasso et du spa. Né sous le crayon de l’architecte et décorateur Patrick Leyx de l’agence bordelaise Urb1n, ce quatre étoiles de 70 chambres reliées à la thalasso, toutes avec balcon, rend hommage aux paysages bretons en affichant des matériaux comme la pierre brute, le bois et l’ ardoise. L’établissement est largement ouvert sur l’océan grâce à ses larges surfaces vitrées. Les soins, sous la bannière de la marque de cosmétique marine, Thalgo sont axés sur les « fondamentaux » de la thalasso. La carte propose des programmes où individualisation de l’accueil et qualité sont les maîtres mots : « Evasion marine », « Voyage des sens », « Beauté marine by Thalgo », « Escapade starter minceur »… . La thalasso offre 20 vastes cabines de soins, un bassin multifonctions avec parcours hydro, un bassin avec nage à contre-courant de 40 m2, des cours d’aquagym, un hammam, un sauna avec vue sur l’océan, un espace fitness et une piscine extérieure chauffée. A. F.-M.
    www.concarneau-thalasso.com

  • Glasgow : pour les fêtes de fin d’année

    A partir du 16 novembre et pendant 7 semaines, la ville de Glasgow est en fête ! Animations, illuminations, sapin monumental et une foule d’événements divers : tous les ingrédients sont réunis pour des fêtes ultra colorées et gaies ! Georges Square est notamment transformé en patinoire géante sous une myriade de guirlandes lumineuses. Le dimanche 7 décembre on assiste à une énorme réunion de pères-noëls : ils sont plus de 4000 à déferler sur la ville et un costume est gratuitement prêté à tous ceux qui désirent participer à la fête ! Enfin le 31 décembre le réveillon bat son plein et tout le monde apporte chez les uns et les autres, sablés, whisky, pain noir… pour respecter la tradition ! Que tout ceci ne vous fasse pas oublier une des distractions numéro 1 de Glasgow : le shopping, la ville est en effet une des destination phare de Grande-Bretagne pour cette saine occupation. A. F.-M.
    www.peoplemakeglasgow.fr

  • Fontainebleau : destination charme

    Tout juste inaugurée la Demeure du Parc surfe déjà sur la vague du succès ! Cette ancienne bâtisse du XVIIè siècle, ayant appartenue au Grand maréchal des Logis de Louis XIV, a été transformée en boutique-hôtel quatre étoiles. Elle offre désormais 20 vastes chambres et 7 suites, de 41 à 61 m2, installées dans un petit bâtiment sur le côté de la grande cour-jardin. Sous le crayon de l’architecte espagnol Mohamed Adib, la déco est résolument aérée et contemporaine. Les chambres s’habillent de blanc relevé de touche de couleurs délicate sur certains murs et le bois clair du plancher et des meubles aux lignes épurées réchauffent l’ensemble. Mention très bien aux salles de bain claires et vitrées où les produits d’accueil sont signés Fragonard… On avoue un faible pour les chambres bénéficiant d’une vaste terrasse ouvrant sur les jardins et pour la suite Bibliothèque au rez-de-chaussée avec une petite terrasse. Le lobby couvert d’une verrière ouvre sur le bar où le chef barman propose des cocktails originaux où les produits locaux tels le coquelicot de Nemours joue les stars ! Le restaurant, la Table du Parc, sous la houlette du chef étoilé Frédéric Vardon affiche une carte courte et bien sentie : pâté en croûte de haute volée, œuf à basse température, bœuf divinement cuit, agneau tendre… Et, dès les beaux jours, on profite de la terrasse. Bref la Demeure du Parc est le lieu qui manquait à Fontainebleau. A. F.-M.
    www.lademeureduparc.fr

  • Bordeaux : escapade de luxe

    Il est enfin possible de pénétrer dans le Saint des Saints bordelais, les prestigieuses propriétés de Bernard Magrez, Château Pape Clément, La Tour Carnet et Fombrauge. Le concept inédit de Bernard Magrez Luxury Wine Expérience permet d’inventer des séjours sur mesure toute l’année. Ces derniers s’enorgueillissent de nombreuses prestations haut de gamme : promenades en Rolls Royce, pique-niques à l’anglaise dans le parc, visites des chais, dégustations d’exception et balades en hélicoptère. Afin de compléter cette expérience d’oenotourisme on termine par une expérience complémentaire, un déjeuner au restaurant Joël Robuchon à la Grande Maison de Bernard Magrez. A travers la cuisine du chef le plus étoilé au monde et la carte des vins regroupant tous les Crus Classés de Bordeaux (259 références dont 172 Grands Crus Classés), le voyage révèle toute la magie des plus beaux accords mets et vins. A. F.-M.

  • Marrakech : Bienvenue au Mandarin Oriental

    Ce nouveau resort de luxe situé à 10 minutes de la Médina a été inauguré il y a quelques jours. C’est la première fois que le groupe hôtelier né à Honkgong pose ses luxueuses installations en Afrique. Il égrène ses 54 villas et 9 suites au cœur d’un jardin extraordinaire de 20 hectares plantés d’une foule d’arbres : palmiers, oliviers, saules, jasmins, lauriers… et de la bagatelle de 100 000 roses. Les villas d’une superficie allant de 280 à 440 m2 et à la déco d’influence berbère imaginée par le talentueux duo d’architectes d’intérieur français Patrick Gilles et Dorothée Boissier, sont munies de terrasses, d’une jolie piscine, d’un jardin, d’un jacuzzi extérieur, d’un salon, d’une immense salle de bains… Le luxe à l’état pur ! Quant au spa, sur plus de 1 800 m², on y trouve un vaste choix de soins et programmes holistiques, inspirés pour certains des traditions marocaines. Les cabines disposent d’un jardin privatif. Différents restaurants et bars satisfont à la gourmandise des hôtes, le Mes’Lalla propose une cuisine contemporaine inspirée des recettes marocaines, sous la direction de la célèbre chef Meryem Cherkaoui. Au Salon Berbère place aux petits-déjeuners, puis aux cocktails et en-cas à toute heure de la journée. Le Pool Garden régale les hôtes avec une cuisine saine préparée à base de légumes du potager. Enfin les golfeurs seront à leur affaire avec un accès privilégié et direct au Golf Royal et au Golf Al Maaden ainsi qu’à l’Amelkis Golf Club mitoyen. Pour fêter son inauguration l’hôtel propose deux offres d’ouverture : Experience Marrakech qui propose une nuit offerte toutes les deux nuits consécutives achetées et Delight in Marrakech qui offre un credit de 300 E par jour à utiliser au sein du resort. Le tout en hébergement haut de gamme avec petits-déjeuners et transferts aéroport en voiture privée. A. F.-M.
    www.mandarinoriental.fr/marrakech

  • Malte : Locanda La Gelsomina

    
Installée dans une ancienne auberge des chevaliers, cette locanda occupe un des plus vieux bâtiments du quartier historique de Birgu à deux pas du Palais de l’Inquisition et du musée maritime de Malte. Magnifiquement restauré, ce boutique hôtel ultra cosy, qui offre quatre suites, respecte les caractéristiques de l’architecture traditionnelle maltaise tout en affichant une décoration venue droit d’Asie ! Même les produits d’accueil dans les salles de bain viennent de Bali ! Détail amusant : on peut acheter les superbes pièces exotiques exposées : des armoires tibétaines aux saaris parfumés… Des sessions de Vinyasa yoga et de méditation, guidées par des yogis sont régulièrement organisées. Ces retraites durent entre deux et quatre jours, et sont personnalisables selon les souhaits de chacun. La retraite est ouverte à un minimum de 4 et un maximum de 8 participants. Attention : un séjour minimum de deux nuits est demandé. A. F.-M.
    www.locandalagelsomina.com

  • Courchevel : des nouveautés à Cheval Blanc

    Au cœur du vaste domaine des Trois-Vallées, l’hôtel Cheval Blanc mixe élégance, luxe et design. Le millésime 2015-2016 de ce sublime 5 étoiles dévoile 9 nouvelles chambres dont 6 junior suites à l’esprit design qui associe marbre et bois blond, bronze et cuir, lin et cachemire. Le mobilier et les tissus se déclinent en trois harmonies bien trouvées : pistache et violet, gold et camel ou rouge, noir et gris. Le lobby, lui, s’habille d’une nouvelle patine blanc crème, une balancelle de la collection « Objets nomades » de Louis Vuitton créée par les frères Campana y trône. Le restaurant, le 1947, brille de deux étoiles au Guide Michelin, on retrouve au piano le célèbre chef Yannick Alléno. Autre merveille du lieu, le spa estampillé Guerlain qui propose cet hiver trois nouveaux soins express aux bienfaits immédiats : le Soleil extrême, 30 min, un soin visage qui prépare la peau au bronzage ou l’apaise au retour d’une journée sur les pistes, le Regard éclatant, 30 min : grâce à un modelage profond et dynamique du contour des yeux, le regard retrouve un bel éclat, le Soin évasion, 30 min, un soin ressourçant unique du cuir chevelu, exécuté avec un masque sélectionné par le Hair Room Service by John Nollet. Signalons aussi que ce « coiffeur-star » vient d’inaugurer un salon à Cheval Blanc. Enfin dernière nouveauté et de taille : « L’apérigloo », un excursion pour l’apéritif en traîneaux à chiens, direction un igloo traditionnel pour un apéritif au champagne Moët & Chandon !
    A. F.-M.
    www.chevalblanc.com

  • Estoril : un nouvel InterContinental

    Premier hôtel de la marque InterContinental sur la Riviera portugaise, à côté d’Estoril à 27 km de Lisbonne, l’hôtel possède 59 chambres et 2 suites offrant chacune une vue imprenable sur l’océan. Le must ? une suite de 70 m2 pourvue d’une vaste terrasse… João Paciência, à qui l’on doit l’architecture du lieu, a travaillé avec Ricardo Boffill et Jean Nouvel. Après avoir siroté un cocktail au salon Atlantico, lui-aussi avec vue sur les eaux saphir-émeraude de l’Atlantique, direction le restaurant gastronomique Lota.do. Prolongé d’une terrasse aux canapé blancs relevés de coussins bleus, il s’habille de tons couleur bois piqués d’azulejos bleus, histoire de souligner l’identité portugaise, on y déguste de superbes fruits de mer. L’hôtel possède aussi une piscine extérieure, des grands jardins paisibles, un centre de bien-être et remise en forme ainsi qu’un spa Ritual, Club InterContinental. On trouve aussi à Estoril l’un des plus grands casinos d’Europe qui a servi d’inspiration à Ian Fleming pour son roman « Casino Royale », des terrains de golf et de magnifiques plages de sable.
    A. F.-M.
    www.intercontinental.com/estoril

  • Jiva Hill Resort : un nouveau spa Valmont

    Aux portes de Genève, le Jiva Hill est une adresse que l’on se murmure entre initiés ! Véritable havre de luxe, sur fond de nature, il est niché au cœur d’un domaine privé de 40 hectares face au Mont-Blanc. Il combine le savoir-faire signé Relais & Châteaux à une restauration d’exception, des installations sportives au top et un spa désormais estampillé Valmont. Les 27 chambres et 6 suites à la déco très épurée, signée Jean-Philippe Nuel, sont pourvues de grandes baies vitrées pour donner le sentiment d’être en pleine nature. Au restaurant Shamwari, le chef Emmanuel Ollivier régale les hôtes d’une cuisine teinté d’exotisme. On reste bluffé par la diversité et la richesse des installations sportives qui vont du lac artificiel dédié aux sports nautiques au golf, 9 et 18 trous en passant par la piste de jogging et la salle de sport dernier cri. Dernier bienfait du lieu : le spa qui porte désormais les couleurs de la marque suisse Valmont. Son expertise se décline en quatre soins visage axés sur la lutte contre les agressions majeures : l’incontournable Vitalité des Glacies, le soin Eclat des Glaces, celui baptisé Hauts Sommets de la Fermeté qui remodèle les contours du visage et enfin Source des Bisses qui repulpe les traits de l’intérieur. Le tout proposé en 60 ou 90 minutes… A. F.-M.
    www.jivahill.com

  • Air Mauritius : vite il est encore temps !

    La compagnie nationale et partenaire privilégié de la destination dans le but de soutenir le vaste plan de communication engagé par l’Office de Tourisme de L’île Maurice a mis en place une promotion exceptionnelle. Le billet AR en classe économique est proposé à partir de 838€ TTC ! Une offre valable pour tout billet acheté au départ de Paris… attention : jusqu’au 4 octobre prochain, correspondant à un voyage effectué entre le 2 novembre et le 13 décembre (dernier retour 20 décembre) ou entre le 11 janvier et le 10 avril 2016 (dernier retour 17 avril). Des départs sont également possibles depuis 19 villes de Province. Enfin sachez qu’il y a 17 vols directs par semaine, l’île Maurice n’est qu’à une nuit de sommeil ! Bon à savoir : on peut profiter d’une extension gratuite vers l’île Rodrigues. Des extensions sont aussi possibles vers la Réunion, Madagascar, le Kenya, l’Afrique du Sud… Pour quelques euros de plus. A. F.-M.
    www.airmauritius.com

  • Londres : merci Jean-Jacques !

    Enfin ! Voilà un restaurant qui, juste ouvert le 18 juillet dernier, remporte déjà les suffrages des Londoniens de souche et des Français en goguette ! La raison…? Elle est triple voir quadruple. Le restaurant sur deux niveaux est situé dans un quartier tendance : Soho en plein cœur de la capitale. Il offre une déco chaleureuse où le rouge se mixe aux carreaux de ciment, au papier peint damassé et au plancher de bois brut pour un esprit bistrot mais sophistiqué. Cerise on the cake, il a une terrasse d’une quinzaine de couverts au 1er étage ! La cuisine bien sûr est délicieuse, on a craqué pour un simple cocktail de crevettes mais d’une fraîcheur exquise, une burrata crémeuse à souhait et des viandes parfaitement cuites et généreusement servies. What else ? Les prix parfaitement convenables ce qui à Londres mérite largement d’être souligné !
    A. F.-M.
    www.jeanjacques.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page