10/17
fren
Partager
  • twitter share button

Juillet 2015

Brèves de Voyages

Adine Fichot Marion

Chaque mois, les Brèves de Voyages de PLUME VOYAGE vous informent sur les hôtels de luxe, les hôtels de charme et le monde du voyage. Pour continuer nos découvertes d’été, direction Nice et l’hôtel Boscolo, Arcachon, la vallée du Douro avec le premier hôtel Six Senses en Europe et Bodrum en Turquie… Mais aussi une escapade à Dinard au Castelbrac, un dîner au Connaught chez Hélène Darroze, une balade au Forte Village en Sardaigne et à San Francisco au Buchanan, direction Cannes et la terrasse Noura au Carlton, Barcelone au Cotton House, embarquez pour une croisière et découvrez le Renaissance à Aix. Cela vous donne des envies de voyage ?

  • Nice : l’hôtel Boscolo retrouve tout son lustre !

    Construit en 1913 par le célèbre architecte Charles Dalmas, l’hôtel vient de retrouver tout son style. Plusieurs architectes de renommée internationale se sont penchés sur son cas ! Ainsi le lobby donne le la : il a gardé son style agrémenté de quelques touches très contemporaines : verre brossé, pour une déco qui s’habille de blanc et de beige. 112 chambres parmi lesquelles plusieurs suites : Présidentielle, Boscolo dupleix… Toutes offrent une alliance subtile de marbres, de parquet, de mobilier drapé de lin blanc… Au restaurant on trouve le chef italien Guiseppe Mandaroni et ses célèbres menus du jour. Plus décontracté le bar Genesi nous régale de mets italiens encore, sur sa terrasse. Quant à l’espace bien-être, il offre sur 500 m2, une salle de remise en forme, un sauna, des bains turcs autour de la piscine extérieure. Les soins visage et corps sont effectués sous la bannière de la marque Algotherm. A. F.-M.
    www.nice.boscolohotels.com

  • Arcachon : Hôtel Les Bains d’Arguin

    Il a rouvert ses portes en avril. Nouvelles chambres, nouveaux salons et nouvelle table… Situé au cœur de la forêt de pins et à 100 mètres de lʼune des plus belles plages, ce membre du groupe Thalazur a été entièrement revu par le cabinet Moha Architecture durant l’hiver. 94 chambres pour ce quatre étoiles, (91 avec balcon), dont la déco épurée affiche des couleurs bois, bleu et taupe sur fond d’ambiance design. Dans le bar baptisé le Sterne en l’honneur d’un oiseau migrateur, la Sterne Caugek, qui niche au banc d’Arguin, l’ambiance est résolument design avec des tables basses, fauteuils et tapis très années 70. Au restaurant, Côté dʼArguin, le chef Frédéric Monceyron, ancien chef au Château Lagrange et ex de chez Anne-Sophie Pic, met en avant une carte aux accents sains mais gourmands : des huîtres de Joël Dupuch, la star des Petits Mouchoirs, rôti de lotte nacrée, gambas et noix de Saint-Jacques juste snackées…. Son but : devenir lʼune des meilleures tables dʼArcachon ! Pour se mettre en forme, la thalasso propose une cure inédite : la cure Excellence Anti-âge. On s’y adonne à des enveloppements d’algues, des modelages sous eau de mer et à des soins draînants, sans oublier des soins visage sous la houlette de la marque SkinCeuticals. 2016 verra la création d’une nouvelle piscine de 280 m2 d’eau de mer chauffée, ainsi que de 15 chambres et 15 suites supplémentaires et dʼun restaurant extérieur. A. F.-M.
    www.thalazur.fr/hotel-bainsarguin

  • Vallée du Douro : un nouvel hôtel Six senses

    Dans une somptueuse propriété viticole du XIXè siècle, piquée au sommet d’une colline, dans la vallée du Douro, la collection d’hôtels Six Senses a inauguré en juillet son premier hôtel européen. Entièrement revue par l’agence new yorkaise Clodagh Design, la propriété qui a gardé son cachet d’origine, offre désormais un design très contemporain : matières naturelles et préceptes Feng Shui selon la philosophie Six Senses qui prône le « slow life ». Bien vu : les Quinta river d’une superficie de 50 m2, elles regardent la rivière… On s’y repose, on goûte aux joies du spa dans l‘une des 10 cabines. Et, on s’adonne dans les jolies caves aménagées dans ce but à la dégustation des vins de la vallée du Douro. Deux piscines, une extérieure et une intérieure permettent de se détendre après la visite de quelques propriétés viticoles alentour. A. F.-M.
    www.sixsenses.com/resorts

  • Bodrum : un Marriott épuré

    JW Marriott a inauguré le 15 mai son deuxième établissement en Turquie au cœur de la péninsule de Bodrum. Cet établissement au design épuré offre 107 chambres parmi lesquelles plusieurs suites et 7 villas, avec piscine, toutes dotées d’une vue superbe sur la mer Egée. Dans les différents bars et restaurants on goûte une cuisine variée. Mention bien pour le Pool grill idéal pour un déjeuner au bord de l’eau et qui offre des en-cas tout au long de la journée. Au restaurant on s’oriente plutôt vers une cuisine typique…. Au spa qui ne compte pas moins de 2000 m2 et 24 salles de soin, on trouve une grotte de sel et des bains turcs traditionnels. Deux piscines extérieures dont une à débordement dominant la baie, une piscine intérieure, une salle de danse permettent de varier les plaisirs. A. F.-M.
    www.jwmarriottbodrumhotel.com

  • Cannes : la terrasse du Zyriab au Carlton

    La Croisette, l’un des lieux les plus prisés au monde vient de se doter sur la terrasse du Carlton d’une nouvelle « place to be ». Le restaurant libanais, Noura, y a installé une terrasse éphémère où l’on se régale de mets traditionnels. La décoration est signée JD Déco ; l’agence experte de l’aménagement et de la scénographie évènementielle qui fait naître des espaces éphémères depuis plus de 10 ans sur la Côte d’Azur. La conception musicale est assurée par le groupe Airplay de Stephane Guenni qui s’est associé exceptionnellement pour tout l’été avec l’auteure-compositeur et DJ Kate Yvorra, star des soirées les plus hype de la Côte d’Azur. Véritable référence dans le milieu, ils électrisent les spots branchés du globe. La terrasse Noura du Carlton de Cannes sera ouverte de 12h00 jusqu’à 2h00 du matin et privatisable. Le restaurant gastronomique éphémère s’accompagnera d’un lounge oriental et d’un bar à chichas. Ceux qui n’ont pas la chance d’être à Cannes peuvent toujours se consoler en allant faire un tour sur la terrasse du Zyriab by Noura. Située au dernier étage de l’Institut du Monde Arabe, elle offre, l’une des plus belles vues de la capitale à 360° sur les plus beaux monuments de Paris. A. F.-M.
    www.noura.com

  • Barcelone : Le Cotton House, un joyau du XIXè siècle

    Autograph Collection, le portefeuille très exclusif d’hôtels indépendants du groupe Marriott vient d’accueillir un nouveau boutique-hôtel, le Cotton House situé, comme son nom peut l’indiquer ( !), dans l’ancien siège social de l’association des fabricants de coton. Ce superbe bâtiment datant de la fin du XIXè siècle a connu de profonds travaux de rénovation pour devenir un hôtel au design raffiné. Le designer Lazaro Rosa-Violan a su conserver les caractéristiques historiques du bâtiment tout en lui insufflant un côté très contmporain. Doté de 83 chambres luxueuses, parmi lesquelles 7 suites, il accueille ses hôtes dans un hall orné de magnifiques miroirs. Quant au lobby, c‘est une somptueuse pièce octogonale aux larges escaliers. Un bibliothèque, un restaurant et un bar à cocktails complètent l’offre de ce lieu… Le top ? la terrasse arborée de 300 m2 avec une piscine d’où l’on contemple la vue sur Barcelone.
    A. F.-M.
    www.hotelcottonhouse.com

  • Croisière : balade en Méditerranée sur le Crystal

    Il y a plein de bonnes raisons de s’inscrire pour une croisière à la découverte des trésors de l’Adriatique et de la mer Ionienne à bord du Celestyal Crystal. D’abord il fait encore beau en automne dans ces jolies contrées et ensuite, les 2 itinéraires sont à prix tout doux ! Celestyal Cruises est la compagnie leader en Méditerranée orientale. En octobre, cap sur la mer Adriatique et la mer Ionienne avec deux itinéraires de 8 et 7 jours à partir de 752€ par personne ! A bord du Celestyal Crystal, un élégant bateau à taille humaine, chaleureux et confortable, la croisière va de Venise, à la perle de l’Adriatique, Dubrovnik, pour ensuite mettre le cap vers le sud : Kotor au Monténégro, Saranda en Albanie, Corfou et la citadelle de Patrias en Grèce, et Bari, ville italienne aux 40 églises dans la région des Pouilles. Croisière 7 jours / 6 nuits, départ : 24 octobre. La deuxième version toujours au départ de Venise vous permet de découvrir Dubrovnik, Saranda, Corfou et Patras avant de revenir à Lavrion, second port d’Athènes. Bien sûr à bord il y a de nombreuses activités et animations. Croisières 8 jours / 7 nuits Départs : 11 octobre, 18 octobre (rens. au 01 83 96 83 46). Bonne nouvelle : les prix s’entendent en pension complète hors transport et transferts et incluent 3 excursions et un forfait boissons illimitées. A. F.-M.
    www.celestyalcruises.com

  • Aix en Provence : le premier hôtel Renaissance en Provence

    5 étoiles pour cet hôtel situé à deux pas de l’artère emblématique de la ville, le Cours Mirabeau, non loin du Grand Théâtre de Provence, du Pavillon Noir au cœur du nouveau Forum, le quartier qui bouillonne d’idées. « Base » idéal pour découvrir la ville, il affiche une architecture extérieure très contemporaine : une variation d’ocre en clin d’œil aux carrières de Roussillon, des façades vitrées, des matériaux aux teintes de gris minéral. Conçu par les architectes marseillais Claude Sabin Nadjari et Rémy Saada, l’hôtel est en parfaite adéquation avec son environnement. Le design intérieur sobre et raffiné, signé de la jeune architecte parisienne, Julie Fuillet, est inspiré des symboles aixois et de son environnement. Dans les 133 chambres et suites, elle a opté pour des bois chaleureux, pour des revêtements déclinant la palette des gris rappelant la Sainte-Victoire. Joli clin d’œil aussi à Aix-en-Provence avec les têtes de lit en résine, semblables à une boîte de calissons ouverte ! Elle a travaillé en symbiose avec la directrice artistique Isabelle Viatte pour un concept unique : l’hôtel marie ainsi deux univers, celui de l’hôtellerie et de l’art. Grâce à des œuvres d’art contemporain et un mobilier signé Christian Ghion, l’hôtel offre une expérience artistique dans un univers luxueux et élégant. Quant au jardin d’inspiration provençale, c’est un véritable havre de verdure en plein cœur de la ville. Ses 1000m2 d’espace paysagé sentent bon la Provence : oliviers, lavande, cyprès. On ajoute à tant de bienfaits, deux restaurants, dont un gastro et un spa by Ymalia, une marque de cosmétique bio 100% française. A.F-M.
    www.renaissancehotels.com

  • Beychevelle : dormir au château

    Au XVIè siècle les navires passant devant le château du duc d’Epernon, propriétaire des lieux, devaient baisser la voile en signe d’allégeance : Baisse-Voile est devenu au fil du temps Beychevelle. Voilà pour la petite histoire qu’il faut absolument connaître sous peine de passer pour un inculte une fois sur place ! Aujourd’hui, après 3 ans de travaux mené par l’architecte d’intérieur Jacqueline Rau-Noyer, cette propriété des Grands Millésimes de France surnommé le « Versailles du Médoc », offre 11 chambres, 2 suites, une salle à manger et des salons… La Table de Beychevelle, c’est le nom du lieu, avec ses chambres aux jolis meubles anciens et aux tissus Frey, Canovas, Lelièvre, offre tous les ingrédients que l’on retrouve dans une maison de famille ! Tout comme le salon, où l’on apprécie les meubles anciens, les portraits de famille, les tapisseries et la grande cheminée. Le petit-déjeuner est prévu ; pour les déjeuners et dîners, il n’y a pas de carte fixe. Il suffit de convenir avec le chef d’un menu « cousu au petit point ». Philippe Blanc le directeur général et œnologue choisit alors un accord mets-vins. Le vrai raffinement ! A.F.-M.
    www.beychevelle.com

  • San Francisco : inauguration du Buchanan

    L’hôtel Buchanan a ouvert ses portes le 23 juin dernier. Ce nouvel hôtel du groupe Kimpton Hotels & Restaurants est idéalement situé dans un quartier animé avec ses boutiques, ses restaurants étoilés, ses cinémas, ses clubs de jazz. La designer Nicole Hollis a mélangé les influences locales à la culture urbaine. Elle a mis en avant des matériaux classiques, du lin blanc, des cuirs naturels usés, un éclairage chic et un mobilier varié, pour donner ce style unique au Buchanan. Dans les 131 chambres, dont beaucoup avec balcons, c’est un esprit bohème chic et urbain qui est mis en avant avec une touche un rien japonisante. C’est encore Nicole Hollis qui a conçu les lits plateforme, les têtes de lit et les meubles de rangement. Les salles de bains s’habillent de quartz noir mat. Au salon, l’ambiance est celle d’une cave à whisky avec des couvercles de tonneaux carbonisés et un éclairage imaginé à partir de bouteilles de whisky… Le Buchanan dispose également d’une salle de fitness, il met des vélos à la disposition de ses hôtes et le Wine Hour propose une dégustation de vin ou de Saké – clin d’œil à l’héritage culturel du lieu – chaque soir de 17 à 18h. A.F.-M.
    www.thebuchananhotel.com

  • Arcachon : ouverture du Grand Atlantic Hôtel

    Le 1er juillet, le dernier né des hôtels de la ville a ouvert ses portes au cœur du quartier pittoresque des pêcheurs de Saint Ferdinand, à 300 mètres du port. Membre de la jolie collection Hôtels et Préférences, ce quatre étoiles offre 57 chambres au décor rappellant le monde marin et alliant modernité et confort ? Nos préférées ? celles situées aux étages supérieurs, elles ont une superficie de 31m2 et un balcon avec vue sur le port et la Ville d’Hiver. Partout dans l’hôtel d’immenses fresques colorées évoquent les lieux et spécificités du Bassin : villages ostréicoles, ports, pinasses… Le Grand Atlantic Hôtel bénéficie également d’un solarium avec une superbe vue panoramique à 180° sur le paysage changeant du Bassin d’Arcachon. Un service conciergerie est aussi à votre disposition pour répondre aux envies des hôtes sans oublier une salle de fitness, un sauna et un jacuzzi. A.F.-M.
    www.grandatlantichotel.fr

  • Avignon : un lieu d’exception

    Corinne Guyon a acheté cet hôtel particulier du XVIè siècle de 1200 m2 il y a 10 ans. Huit ans de travaux auront été nécessaires pour rendre à ce lieu magique, baptisé la Maison de Fogasses, tout son lustre. En plein centre d’Avignon, à deux pas du Palais des Papes, la maison, dotée d’un jardin ombragé où une piscine est prévue au printemps 2016, offre 5 très vastes suites, conçues comme de véritables appartements privés de 60 à 120 m 2, toutes différentes. La propriétaire une ex. de la mode à Paris, a décoré elle-même, et choisi les meubles, ainsi chaque chambre a son style bien particulier. Le lieu qui mélange les genres a toujours un « alibi » artistique. On y voit des expos d’artistes : peintres, photographes, plasticiens comme l’expo durant le festival sur le thème de Voltaire avec des fauteuils éponymes customisés par des artisans et artistes locaux…. La table du chef est tenue par Jean Claude Altmayer, qui a travaillé à la Mirande et à la Côte Saint Jacques, réserve de bonnes surprises. Il cuisine des produits frais, locaux, piochés chaque jour aux halles d’Avignon. Et, durant le festival (jusqu’au 26 juillet) il a concocté un menu spécial Voltaire… En bref à la Maison de Fogasses on a le sentiment d’être l’hôte privilégié d’une demeure amie. A.F.-M.
    www.maison-de-fogasses.com

  • Hong Kong : happy birthday Chesa

    On ne présente plus le Peninsula, mythique hôtel de Hong Kong… Le palace offre plusieurs restaurants très différents, parmi lesquels on accorde une attention spéciale cette année au Chesa qui fête son 50ème anniversaire en août ! Ce restaurant suisse est l’une des institutions gastronomiques les plus anciennes de la ville. Sa déco ressemble à s’y méprendre à celle d’un chalet alpin. On s’y régale de raclette et fondue, mais aussi des grands classiques suisses, tels que le veau à la zurichoise, les saucisses maison avec röstil et bien d’autres… Pour l’occasion, un menu spécial a été crée. Cerise sur le gâteau : le Chesa invite ses clients à participer à un jeu qui évoque une tradition ancienne de la région d’Appenzell, au nord-est du pays. Ainsi, tous les jours, du 28 août au 28 septembre, les convives du restaurant pourront s’amuser au “Talerschwingen Challenge”, un jeu qui consiste à faire tourner une pièce dans une écuelle typiquement suisse, le plus longtemps possible! Les 5 participants qui enregistreront le plus long tour seront annoncés sur la page facebook de The Peninsula Hong Kong chaque semaine. À l’issue des quatre semaines, le champion du “Talerschwingen Challenge” gagnera deux billets aller-retour pour la Suisse! A. F.-M.
    www.peninsula.com

  • Séoul : Le Dior Café By Pierre Hermé

    On ne l’arrête pas ! Après l’ouverture en 2014 de deux boutiques Macarons & Chocolats dans la capitale sud-coréénne, Pierre Hermé s’associe à Dior et offre aux gourmets et fashionistas la possibilité de prendre désormais le temps de déguster ses créations. Il vient d’inaugurer un nouvel « écrin à gourmandises » au cœur de l’élégant Cheongdam-dong, dans le quartier de Gangnam-gu. Perché sur la terrasse de la nouvelle boutique de la Maison Dior, un bâtiment innovant de 6 étages conçu par l’architecte français Christian de Portzamparc, le Dior Café by Pierre Hermé invite au voyage à travers l’univers de goûts du pâtissier : macarons, bonbons chocolat, coupes glacées, pâtisseries mais également thés, chocolats à boire, cocktails … Autant de créations qui évolueront au rythme des saisons pour mieux nous régaler ! A. F.-M.
    www.pierreherme.com

  • Sardaigne : du nouveau au Forte Village

    Situé à une quarantaine de kilomètres de Cagliari, au coeur d’une superbe pinède de 50 hectares le long d’une magnifique plage de sable fin, le Forte Village Resort offre la bagatelle de 8 hôtels 4 et 5 étoiles, parmi lesquels on compte un membre des Leading Hotels of the World, et 6 villas. Cela signifie une drôle de variété d’hébergement ! Les 21 restaurants proposent une cuisine aussi bien décontractée, locale que gastronomique. On compte 4 étoiles parmi lesquels celui de Gordon Ramsay, le chef britannique aux 12 étoiles Michelin ! Question activités en dehors des sports nautiques que l’on pratique dans les 10 piscines ou sur la plage, classée par la revue Forbes comme l’une des 25 plages les plus sexy au monde, on peut y jouer au golf, danser, faire du théâtre, suivre des cours de cuisine, d’anglais etc. La nouveauté ? le Children’s Wonderland, une véritable cité des enfants sur la plage où ils peuvent se livrer en toute sécurité à une foule d’aventures. Idéal pour les parents qui peuvent eux aussi souffler ! Enfin n’oublions pas l’Aquaforte spa : le seul centre de bien-être au monde à posséder un parcours de six bassins d’eau de mer, aux températures et concentrations salines variables, un espace idéal pour s’offrir une cure de jouvence et se remettre en forme ! A. F.-M.
    www.fortevillageresort.com/fr

  • New York : une association de choc !

    A l’occasion de la saison 2015, Le Trump Soho, seul hôtel classé 5 étoiles dans le quartier de Soho, et le concept-store Urban Zen de la styliste Donna Karan s’associent pour offrir un forfait shopping/bien-être unique au cœur de Soho. Donna Karan a pensé ce programme qui concernent les clients ayant réservé les suites penthouse situé dans les étages supérieurs. Ils bénéficient d’un transport en berline et d’un accès à Urban Zen au cœur de West village pour une expérience de shopping personnalisée. Urban Zen collabore avec des artisans qui sensibilisent les visiteurs à la préservation culturelle. On y trouve également les collections de vêtements de Donna Karan qui portent sa signature épurée et sont fabriqués avec des matières durables telles que la soie et le lin. Pour un budget supplémentaire : 1000 dollars quand même ! les clients auront également accès à des cours de méditation ou à une séance de yoga dans le loft d’Urban Zen. Enfin, pour se remettre de cette séance shopping chez Urban Zen, direction The Spa at Trump pour un massage thérapeutique revigorant d’une heure. A. F.-M.
    www.trumpsohohotel.com

  • Dinard : cinq étoiles sur la côte d’Emeraude

    L’hôtel Castelbrac, un boutique-hôtel cinq étoiles a été inauguré fin juin. Comme il bénéficie d’une situation exceptionnelle, à flanc de colline, au-dessus de la promenade du Clair de Lune, surplombant la baie et faisant face à Saint-Malo, les 25 chambres ainsi que les parties communes offrent une vue à couper le souffle ! La déco élégante que l’on doit à Sandra Benhamou, designer, et à l’architecte d’intérieur Léonie Alma-Mason met en valeur son bel héritage. Le Castelbrac a en effet eu plusieurs vies avant de devenir cet hôtel : il fut tour à tour villa luxueuse pour Anglais fans de Bretagne, musée de la mer, aquarium public. On retrouve ces témoignages de sa vie passée un peu partout : la porte menant au bar est celle de l’ancien aquarium où il s’est installé, le restaurant porte le nom du bateau du Commandant Charcot : le Pourquoi Pas et un motif de poisson stylisé s’affiche un peu partout : sur les murs, les miroirs… De nombreuses chambres offrent une terrasse ou un balcon. Au restaurant, le chef dinannais Julien Hennote un ex. du Mas Candille, du Royal à Deauville… concocte des menus sains et succulents à base des meilleurs produits locaux : araignée, homard bleu, crabe…. On avoue un faible pour ces formidables brioches aux algues. Un rooftop pour l’apéritif, une salle de soins double portant les couleurs de Themae et un couloir de nage viennent compléter l’offre de ce lieu à retenir. A.F.-M.
    www.castelbrac.com

  • Tourraine : Domaine des Hauts de Loire, « a star is born » !

    Relativement discret, ce quatre étoiles, membres de Relais&Châteaux, a été nommé, tout simplement (!) meilleur hôtel de France par le Conde Nast Traveller en octobre dernier. Sur la route des vins au coeur de la région des châteaux de la Loire, cette élégante demeure est à l’origine un pavillon de chasse de 1860. Dans un parc idyllique planté d’arbres magnifiques, envahi de fleurs où trône une pièce d’eau, deux bâtiments : le bâtiment principal et un autre à l’architecture typiquement solognote avec ses colombages et ses poutres abritent 31 chambres. Véritable havre de paix, elles sont toutes différentes et affichent une déco qui mêle jolis tissus, meubles anciens, poutres apparentes… Cette adresse que l‘on se murmure entre initiés s’enorgueillit, à juste titre de sa table doublement étoilée par le Guide Michelin. Orchestrée par le Chef Rémy Giraud, la carte change plusieurs fois par an en adéquation avec les saisons et en accord avec la région. Elle affiche des plats aux saveurs raffinées : salade d’anguilles croustillante, pièce de bœuf en croûte fine, foie gras de canard et l’écrevisse…Exceptionnel dessert de framboises au cassis. A venir : un spa, une école de cuisine et un restaurant bistronomique , que de bonnes raisons de découvrir Les Hauts de Loire !
    A.F.-M.

  • Marbella : Casa La Concha, un refuge secret

    Situé à mi-chemin entre Puerto Banus et l’ancien village de Marbella, ce boutique-hôtel propose des suites et des cottages tous différents. A l’origine, une maison construite dans les années 1970, revisitée avec raffinement et originalité par une Française Marie-Hélène Burot, surnommée Milena. Tombée amoureuse de cette maison abandonnée, mais superbe, elle a mis six mois à la remettre en état et chaque année elle lui fait cadeau de quelque chose de nouveau : une terrasse, un arbre…. C’est un refuge idéal pour les amoureux du calme, désireux de profiter aussi de l’ambiance de fête de Marbella ! On s’y resource dans une ambiance très « famille » et on peut même cuisiner avec Milena des produits de saison, de gigantesques salades et des fruits de mer. Le jardin d’Eden, imaginé par la propriétaire des lieux, est planté de manguiers, grenadiers, lavandes, jasmin, bougainvilliers… il s’étend sur 5.000 m2 et il y trône une gigantesque cage aux oiseaux. Une superbe piscine permet de se rafraîchir avant d’attaquer une balade tapas en ville ! A.F.-M.

  • Londres : un menu original au Connaught

    Pour fêter les cinq ans de sa très réussie collaboration avec le magnifique Connaught, la chef doublement étoilée Hélène Darroze qui aime préciser « que ce sont les produits, les stars » a mis en place un amusant concept pour choisir son menu. C’est en effet un jeu de solitaire que l’on vous présente où sur chaque boule est inscrit le nom d’un produit. Il suffit alors d’en sélectionner un certain nombre et on vous établira un menu sur mesure… so chic ! Et, ici les coquilles Saint Jacques viennent d’Ecosse et sont considérées comme les meilleures du monde, les poissons de Saint-Jean-de-Luz, la volaille du Sud-Ouest… Enfin sachez qu’en avril dernier Hélène Darroze a remporté le prix Veuve Clicquot 2015 et a été sacrée « meilleure femme chef du monde ». What else ? A.F.-M.


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page