12/17
fren
Partager
  • twitter share button

Février 2016

Brèves de Voyages

Adine Fichot Marion

Cette semaine, on file à Miami vivre une lune de miel au Setai, après avoir réservé au Monte-Carlo Beach pour un déjeuner à 4 mains en l’honneur de la journée de la Femme. A Londres on teste le spa du Bulgari : ultra-luxe avant d’aller se mettre au vert au château d’Augerville. Chaque semaine, les Brèves de Voyages de PLUME VOYAGE Magazine vous informent sur les hôtels de luxe, les hôtels de charme et le monde du voyage. Cela vous donne des envies de voyage ?

  • Miami Beach : lune de miel au Setai

    Le retour des beaux jours annonce celui de la saison des lunes de miel ! Pour les couples désirant passer leur voyage de noce à Miami, The Setai Miami Beach, membre de Leading Hotels of the World, propose une expérience de séjour toute particulière : les Ocean Suites. Superbement situées en front de mer, elles sont dotées de terrasses offrant une vue panoramique sur l’océan Atlantique. Figurent au nombre des Ocean Suites, des suites à une chambre d’une surface de 84 m2, et d’autres plus imposantes encore, telles que l’Entertainment Suite de 162 m2 ou la spacieuse Grande Suite de 325 m2… Un séjour qui est associé à une série de privilèges exclusifs: heures d’enregistrement et de départ flexibles, transfert aller-retour entre l’aéroport et l’hôtel en voiture privée, accueil personnalisé avec concierge et valet de chambre à disposition, petits déjeuners quotidiens dans la suite ou au restaurant, accès à un véhicule de l’hôtel avec chauffeur pour déplacements de proximité ou encore boissons non alcoolisées à volonté. Un spa estampillé Themaé, quatre restaurants, trois piscines et une plage complètent l’offre de ce lieu d’exception. A. F.-M.

    wwwthesetaioceansuites.com

  • Monaco : la journée de la Femme

    Le Monte-Carlo Beach, l’un des fleurons de la SMM est l’incarnation d’un certain art de vivre façon Riviera. India Madhavi en a signé la déco. Le restaurant Elsa, baptisé ainsi en hommage à la célèbre et extravagante critique américaine Elsa Maxwell, qui inaugura ce lieu dans les années folles, rayonne d’une étoile Michelin sous la houlette du chef Paolo Sari. Ce dernier, pour célébrer la journée internationale de la Femme le mardi 8 mars, a invité Alain Passard (l’Arpège, 3 étoiles Michelin)  au restaurant Elsa pour concocter un magnifique menu à 4 mains, 100% bio alliant à la perfection production locale, vins biologiques et mets délicats : un menu qui sublimera les convictions respectueuses de l’environnement. Cerise sur la carte : les plats seront improvisés par les deux Chefs suivant ce que la nature aura décidé de leur offrir. A. F.-M.

    www.fr.monte-carlo-beach.com

  • Gâtinais : le château d’Augerville

    Tout près de Fontainebleau, en lisière du Parc Régional du Gâtinais, le château d’Augerville, membre de Châteaux et Hôtels Collection, déploie ses bâtiments au cœur d’un domaine de 100 hectares. Ce 4 étoiles offre quarante chambres réparties sur le bâtiment principal et les deux dépendances. Vastes, elles ouvrent sur le golf, les jardins ou la cour d’honneur : calme assuré ! Deux restaurants sont là pour satisfaire les gourmets. Au Jacques Cœur la déco met en avant parquet et boiseries fauteuils XVIIIè, on s’y régale de produits locaux comme la confiture de coquelicots de Nemours ou de volaille venant de la ferme voisine. Plus simple, la carte de l’Atelier Beauvallet affiche des plats copieux, des planches de viande, une cuisine inspirée du terroir. Pour éliminer ces agapes direction le golf. Elu cinquième d’Ile de France, il est classé parmi les 10 plus beaux de France. Enfin le spa, inauguré à la fin du mois de septembre dernier, il dispose de 620 m2 où la nature est mise à l’honneur au travers de murs végétalisés. Les soins se déroulent dans l’une des 6 cabines dont une double, avec les produits estampillés Carita et Decléor. A. F.-M.

    www.chateau-augerville.com

  • Londres : le Bulgari intemporel

    Parmi la magnifique offre hôtelière de Londres, on avoue un faible pour le Bulgari ! Ce cinq étoiles campé à Kightsbridge ravit aussi bien pour les amateurs de musées : le V&A, le Science Museum… sont très proches que les fans de mode avec Harrod’s, Harvey Nichol’s et Sloane street à un jet de stiletto ! Il affiche un design pointu qui marie le style anglais à l’élégance italienne. Le lobby : un vaste espace au sol de pierres noires, ponctué de canapés sombres éclairés de poufs et coussins orange en est l’incarnation parfaite. Les 85 chambres et suites très vastes, comptent parmi les plus spacieuses de la capitale britannique. Elles affichent un design douillet grâce à l’emploi de matériaux nobles tel le bois et des tissus précieux, on vote une mention très bien aux salles de bain et aux produits d’accueil signés Bulgari. Question table, au Rivéa, la carte concoctée par le chef Damien Leroux sous la houlette de d’Alain Ducasse, met l’accent sur la cuisine du soleil. Le magnifique spa, l’un des plus beaux de Londres offre 11 salles de soin dont une spa suite aux murs recouverts d’onyx (mais oui !) avec un double jacuzzi, une douche géante, on pratique les soins sous la houlette de la marque Espa. Fleuron du lieu : l’incroyable piscine de 25m de long bordée de lits de repos et entourée de pierre de Vicence. A. F.-M.

    www.bulgarihotels.com

  • Provence : un hôtel à la fois luxe et green

    Le Château de Massillan, fait partie de la chaîne Hôtels & Préférence. Ce somptueux relais de chasse du XVIè siècle est situé à Uchaux, au coeur d’un parc de 9 hectares, à 30 minutes d’Avignon. Entièrement rénovée ces deux dernières années la bâtisse a été remise aux normes d’aujourd’hui. Le propriétaire Didier Perréol, qui s’engage dans la filière bio depuis 35 ans, veut démontrer avec ce lieu que luxe et respect de la nature peuvent faire bon ménage ! Ainsi dans l’hôtel, tout est voulu selon les normes écologiques les plus exigeantes, mariant esthétique et respect de l’environnement. Les 24 chambres et suites ouvrent sur le par cet sont conçues sur les principes du feng shui, on y apprécie le choix des matériaux, la qualité noble des matières, le toucher des tissus. Leur déco imaginée par un designer associe mobilier contemporain et ancien et des éléments spécialement créés pour le château comme les grands lavabos en pierre de taille. Le restaurant, qui depuis sa réouverture pourtant récente a déjà obtenu deux fourchettes Michelin, se fournit grâce aux légumes du potager bio, rénové en 2014, il s’étend sur 3500 mètres carrés et prend place sur les traces d’anciens potagers centenaires. Une vaste piscine complète l’offre de ce lieu magnifique. A. F.-M.

    www.chateaudemassilan.fr

  • Club Med Punta Cana : pluie de nouveautés !

    Il s’en passe des choses au Club Med de Punta Cana on l’aimait déjà pour son emplacement fabuleux au bord d’une plage de rêve, son espace 5 tridents superbe et on découvre encore de nouvelles raisons d’y filer séance tenante ! C’est d’abord l’Oasis Zen, une endroit réservé aux adultes, l’Indigo Beach Lounge un restaurant et un espace entièrement dédié à l’art du cirque : Club Med Creative by Cirque du Soleil. Sans oublier le spa by l’Occitane et le sublime espace 5 tridents revisité. On adore les chambres zen au look très design, d’une superficie de 42 m2 elles offrent terrasses et jardins individuel. Toujours pour être dans un mode zen on s’installe à l’Hibiscus bar pour grignoter une jolie salade ou déguster un smoothie avant d’aller piquer une tête dans la piscine zen de 50 m de long ! Pour finir la journée en beauté rien ne vaut un soin dans l’une des 9 cabines du spa l’Occitane. Enfin pourquoi ne pas essayer une activité acrobatique et artistique proposée par le Cirque du Soleil ? A. F.-M.

    www.clubmed.fr

  • Régates de choc à saint Barth

    Saint-Barthélemy, Saint-Barth pour les intimes, est un ravissant confetti posé sur la Mer des Caraïbes. Elle offre une atmosphère à nulle autre pareille à la fois élégante et sportive. Ce paradis miniature possède quelques hôtels somptueux… du Guanahani à l’Eden Rock en passant par le Cheval Blanc et le Christopher… qui sont autant de havre pour décompresser en plein hiver. Comme tous les ans, la voile est à l’honneur en mars et avril, avec de grands rendez-vous nautiques qui regroupent en un même lieu les plus grands voiliers et des équipages légendaires. Il faut dire qu’à cette période de l’année, les conditions climatiques sont idéales pour ce type de compétition ! On signalera la Bucket Regatta : du 17 au 20 mars l’une des plus attendues. Cette année, elle réunira de superbes bateaux. Qu’ils soient novices ou passionnés, tous les visiteurs pourront profiter de ces quatre jours pour découvrir et admirer ces imposants voiliers dans le port de Gustavia. Enfin cerise sur le gouvernail: les Voiles de Saint Barth qui fêtent cette année leur 7 è édition du 11 au 16 avril avec plus de 1200 marins de 20 nationalités et 80 bateaux. A. F.-M.

    www.bucketregattas.com/stbarths/ et www.lesvoilesdesaintbarth.com

  • Un nouvel hôtel à Disneyland Paris

    L’hôtel B&B à Disneyland Paris a été inauguré fin janvier. Ce nouvel hôtel de 400 chambres au design éconochic, principalement aménagées pour 4 ou 5 personnes, a été réalisé en partenariat avec Euro Disney S.C.A. et le promoteur Legendre Immobilier. Véritable havre de paix pour les familles, cet établissement propose une architecture remarquable, inspirée des cloîtres d’antan, qui s’intègre parfaitement au bois environnant. Ses jardins, son « pavillon » en forme de rotonde ainsi que la vue dégagée vers le Sud et le bassin au cœur du quartier, font de cet hôtel un lieu calme et étonnant. B&B Hôtels propose également de nombreux services : parking gratuit, navette gratuite vers les Parcs Disney, Wi-Fi Haut Débit gratuit et illimité, chaînes TV nationales et internationales dont Disney Channel et la vente de tickets pour les Parcs Disney, une boutique Disney, un service de bagagerie. Sans oublier une offre de restauration innovante inspirée des tendances actuelles, Street Food, Comfort Food et Naturality. Ainsi, le Food Piaggio, le triporteur ou encore les kiosques investissent les lieux pour que chacun se serve au gré de ses envies dès 16h30 pour le sucré et à partir de 18h30 pour le salé. A. F.-M.

    www.hotelbb.com

  • Côte d’Azur: Sur la piste des mimosas

    C’est le moment où jamais de filer prendre un peu de soleil et profiter des mimosas en fleurs dans le sud de la France ! L’hôtel bien nommé Mimozas Resort est donc tout indiqué ! Membre du groupe irlandais Splash Hospitality, connu pour attacher une grande importance à l’emplacement de ses hôtels et à la qualité de ses services, l’hôtel est idéalement situé à Mandelieu au cœur d’un domaine de 6 hectares, le long du parcours de golf légendaire, le Old Course, crée par le Grand Duc Michel de Russie. Le resort offre par ailleurs 200 appartements de 1, 2 ou 3 chambres, tous possédant un balcon avec une jolie vue sur le golf ou le lac. Un bar avec une terrasse surplombant le lac fier de sa carte abondamment fournie, un restaurant aux saveurs méditerranéennes, où, depuis le 1er février, le chef Alexandre Licakis et son équipe propose une cuisine de saison, un spa signé Yon-Ka, équipé de bains à remous, sauna, hammam et une somptueuse piscine sans oublier un mini-club dédié aux 4-12ans complètent merveilleusement ce lieu parfait pour une détente bien méritée… A. F.-M.

    www.mimozascannes.com

  • Miami : le charme inaltérable du Biltmore

    Ouvert en 1926, le Biltmore Hotel, est magnifiquement situé dans le quartier exclusif de Coral Gables, à deux pas des boutiques, du Musée & jardins Vizcaya et du Centre d’art international Coral Gables. C’est l’une des adresse emblématiques de Miami. En dépit de travaux pour le mettre au goût du jour et à la pointe de la technologie comme tout hôtel de haut vol se le doit, il a su garder l’élégance et le charme intemporel de son époque. Oasis de tranquillité au cœur de la frénésie de Miami, le Biltmore a de multiples atouts dans son jeu : divers restaurants, un spa et un parcours de golf au coeur d’un jardin tropical. Quant à sa piscine – l’une des plus grandes des Etats-Unis, l’un de ses professeurs de natation fut le célèbre Johnny Weissmuller, l’acteur qui joua le rôle au cinéma de Tarzan. L’hôtel a également été utilisé comme décor pour le film Bad Boys mais aussi pour les séries télévisées Les Experts : Miami et Deux flics à Miami. Il offre une autre expérience de Miami. What else !!!??? A. F.-M.

    www.biltmorehotel.com/fr

  • Paris : le Cinq Codet célèbre l’Amour

    Pour célébrer la Saint Valentin, ce cinq étoiles en plein cœur de Paris lance un forfait « Offre Saint Valentin », histoire de passer à deux des moments inoubliables en plein cœur de ce Paris connu à travers le monde comme étant la capitale de l’Amour. Les couples pourront profiter d’un accueil VIP : pétales de roses et bougies donneront un joli coup de pep’s à la jolie chambre en duplex où une bouteille de champagne et un cadeau les attendront. Le top ? le massage « Instant Inattendu » à faire en duo. Ce moment de détente, à l’huile chaude de bougie, permettra de goûter un instant précieux dans une ambiance douce et tamisée. Pour sublimer ce week-end, le Cinq Codet propose un dîner avec un menu composé spécialement pour l’événement. Cerise sur le gâteau : ce forfait est valable jusqu’au 21 février !
    A. F.-M.

    www.le5codet.com

  • Tourettes : une étoile dans le ciel de Terre Blanche !

    A seulement 35 minutes de Cannes et 45 minutes de Nice, ce sublime resort de 300 ha, conçu dans l’esprit des vieux villages provençaux, est la destination idéale pour partir à la découverte de la Provence, de ses villages perchés, ainsi que du littoral de la Côte d’Azur. Membre de la prestigieuse chaîne The Leading Hotels Of The World, Terre Blanche propose 115 suites et villas luxueuxes, avec de vastes terrasses offrant des vues panoramiques sur les collines boisées du Haut-Var. Ce cinq étoiles s’enorgueillit, à juste titre, depuis le 1er février d’une étoile au restaurant la Faventia. Un an après son retour à Terre Blanche, le chef Philippe Jourdin, déjà meilleur ouvrier de France, a donc conquis cette jolie distinction qui ajoute une bonne raison de plus de se rendre à Terre Blanche ! Il met à sa carte quelques plats bien sentis accompagnés de senteurs provençales comme le filet de boeuf juste saisi, avec un jus soja à l’huile d’olive et un cannelloni croquant de légumes et la traditionnelle panisse, la vive de Méditerranée farcie et une gelée bouillabaisse aux pistils de safran ou encore des langoustines justes saisies, ratatouille et aïoli léger au jus de légumes frais… A vos fourchettes ! A. F.-M.

    www.terre-blanche.com

  • L’hôtel de l’Echiquier : riche en histoire

    Dernier né de la collection M Gallery qui met en avant des hôtels ayant un vrai passé historique, ce lieu fut en 1593 le pavillon de chasse de Henri IV puis un couvent, ce 4 étoiles offre 88 chambres d’une surface de 20 à 25 m 2. Les architectes d’intérieur Yann Le Coadic et Alessandro Scotto ont entièrement repensé ce lieu sur lequel plane le charme des Années Folles, en réinterprétant d’une manière très contemporaine les vestiges de l’Art Nouveau. La déco évoque ainsi l’atmosphère raffinée d’un appartement parisien au travers des détails subtils, telle la frise du plafond épurée au maximum, ou encore le lustre en verre 1930 réinterprété de manière contemporaine. Habillés de papiers peints contrecollés en lin véritable, les murs se marient en douceur à la tonalité grise de la moquette. Le mobilier design souligne l’inspiration contemporaine du lieu. On aime les têtes de lit en bois blond lumineux, évoquant les laques des années 1920 et 1930. Mention très bien au grand salon brasserie où le sol en mosaïque d’origine a été entièrement restauré et aux boiseries en chêne foncé refaites à l’identique inspirés de motifs végétaux Art Déco. L’élément phare de cet espace éclairé par une magnifique verrière, reste le bar circulaire en mosaïque blanche et à la feuille d’or qui semble avoir toujours été là ! A. F.-M.

    www.accorhotels.com

  • Hôtel Bradford Elysées : le charme d’un hôtel particulier

    Magnifiquement installé entre les Champs-Élysées et le Faubourg St-Honoré, cet authentique hôtel particulier haussmannien ayant appartenu à la famille Bradford, dont les portraits ornent toujours les murs, offre désormais 50 chambres, certaines abritant des cheminées. Elles possèdent un luxe rare à Paris : l’espace. Sophie Hanniet, qui a commencé la décoration de ce 4 étoiles avec son ancienne partenaire Aurélie Sahuqué s’est attachée à y exprimer l’âme des anciens propriétaires. Meublées dans un style classique, elles affichent des touches de modernité : taffetas, velours, moulures et mobilier ancien côtoient des canapés et des fauteuils au design contemporain. Elles sont desservies par un magnifique ascenseur d’époque qui renforce l’esprit « chic parisien ». Notre préférée : la 57 dotée d’un large balcon… On aime le bar Lady B coiffé d’une superbe verrière où les luminaires sont abrités dans des cages à oiseaux. La bibliothèque remplie de divers objets se donne des airs de cabinet de curiosité. Quant au salon, avec ses couleurs pastel chaleureuses, son mobilier classique et sa grande baie vitrée, il est idéal pour prendre un café ou un thé ! A. F.-M.

    www.astotel.com

  • Le Saint : résolument Rive Gauche

    Ouvert fin janvier Le Saint, comme Saint-Germain-des-Prés, a un côté « maison de famille». Idéalement situé à quelques minutes à pied des antiquaires du Carré Rive-Gauche, du musée d’Orsay… il propose 54 chambres réparties sur 5 étages, dont une suite avec terrasse et 10 junior suites. Dans les étages, l’hôtel décline six ambiances mêlant influences asiatiques, évocations anglaises et style néo-classique. On aime les photos disséminées un peu partout représentant des scènes de rues et des vues du quartier de Saint-Germain-des-Prés. Quant au restaurant, le Kult, à l’esprit très bistrot parisien : parquet au sol, moulures, petites chaises en bois noir Napoléon III, il affiche une carte renouvelée tous les deux mois, conçue en collaboration avec le chef Guillaume Monnet. Ce dernier revisite les grands classiques de la cuisine bourgeoise, les métissant parfois d’influences asiatiques. Bon point : il est ouvert en continu de 7 heures à 1 heure du matin, démultipliant ainsi les services : petit-déjeuner, déjeuner, snacking, thé, bar à cocktail, dîner. Le barman qui a fait ses classes au Fouquet’s propose, en plus des grands classiques, une carte de 10 cocktails signatures créés pour le Saint. A. F.-M.

    www.lesaint-hotelaparis.com

  • Le 34B : hommage à l’art de vivre français

    Dernière rénovation d’Astotel, signée Philippe Maidenberg, cet hôtel est doté de 128 chambres, à la frontière du 9ème et du 2ème arrondissement. Le rez-de-chaussée a retrouvé ses murs d’origine, constitués de briques et de pierre de taille, associés à un mobilier contemporain, le tout forme un ensemble particulièrement réussi. On aime à la réception la bibliothèque d’ouvrages dédiés à la France et les objets chinés qui sont autant de clins d’oeil à notre culture et art de vivre : une maquette du Concorde, un pavé parisien et une bouteille d’un célèbre vin. Les chambres au design contemporain sont lumineuses et épurées, toutes en bleu et blanc, rappelant la couleur du ciel. Dans les chambres, trois têtes de lit soulignent des particularités françaises : la marinière, les bérets et les anciennes lanternes parisiennes. Le plateau du bureau est une vitrine clin d’oeil aux routes de campagne, avec un faux gazon traversé par un cycliste ou une DS miniatures, hommage aux films de Claude Sautet ou de Claude Chabrol dans les années 70. Au quatrième et au sixième étage, l’hôtel 34B offre deux chambres en duplex avec une large vue sur le décor coloré de la façade intérieure. A. F.-M.

    www.astotel.com/34B

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page