11/17
fren
Partager
  • twitter share button

Février 2015

Brèves de Voyages

Chaque mois, les Brèves de Voyages de PLUME VOYAGE vous informent sur les hôtels de luxe, les hôtels de charme et le monde du voyage. En Février Plume vous fait découvrir l’un des plus beaux hôtels de la planète à Marrakech, le Royal Mansour, un charmant boutique-hôtel à Strasbourg de l’architecte d’intérieur Sybille de Margerie qui a signé quelques-uns des plus beaux hôtels actuels, un écrin montagnard le Nira Montanna dans la vallée d’Aoste et enfin le Knickerbocker à New York : la renaissance d’un mythe… Le Miami Edition signé du célèbre Ian Schrager, assister à la renaissance du Jules César à Arles avec Christian lacroix au crayon et à celle du mythique Hôtel des Dromonts à Avoriaz sans oublier un détour par la Bretagne au Balthazar. Alors neige ou soleil? PLUME VOYAGE vous invite également à Tokyo découvrir l’Aman le premier hotel « urbain », à l’hôtel The Vault d’Istanbul, au The Setai hotel de Miami et enfin à l’hotel La Source de Marrakech Cela vous donne des idées de voyage?

  • Au Royal Mansour à Marrakech : le luxe et l’élégance sublimés

    Dans le cercle très fermé des plus beaux hôtels de la planète, Le Royal Mansour Marrakech affiche sa différence. Construit à l’image d’une médina, il rend hommage à l’artisanat marocain et au savoir-faire ancestral tout en affichant une technologie de pointe… Situé à 5 minutes de la place Jemaa-el-Fna, au coeur d’un domaine de 3,5 ha, il est constitué de 53 riads. Haut de 3 étages, ils ont une superficie allant de 140 m2 à 850 m2, quant au riad d’honneur il s’étend sur 1800 m2 ! Ils sont composés de une à quatre chambres, d’un ou plusieurs salons articulés, autour d’un patio central. Et le toit terrasse offre une piscine. A lieu exceptionnel, table exceptionnelle ! Yannick Alléno, auréolé en février 2015 de 3 étoiles pour son récent Alléno Paris veille sur la restauration du Royal Mansour au travers des 3 restaurants : La Grande table Marocaine, La Grande Table Française et La Table. Bien vu : la bibliothèque de pâtisserie qui propose à notre convoitise des gâteaux plus alléchants les uns que les autres ! Quant au spa, carrossé de marbre blanc il est d’un luxe époustouflant…
    www.royalmansour.com

  • A Strasbourg, l’hôtel D mixe tradition et design

    C’est à la célèbre architecte d’intérieur Sybille de Margerie que la famille Baly, propriétaire d’une chaîne qui a le vent en poupe avec 12 établissements en Alsace et en Suisse, a confié la transformation de cette ancienne maison cossue en boutique-hôtel. 37 chambres en plein centre à deux pas de la Cathédrale et de la Petite France, c’est déjà très bien mais quand on y ajoute la patte de Sybille de Margerie on atteint des sommets ! Elle a mélangé design et tradition alsacienne. Les couleurs « osés » comme un rouge dans la salle à manger contrastent avec des bleu pétrole, beige, brun dans les chambres, l’ensemble étant associé à quelques références à l’Alsace : grès rose, pierre naturelle, bois etc. L’adresse qui manquait à Strasbourg !
    www.hoteld.fr

  • Le Knickerbocker à New York : renaissance d’une légende !

    Mythique hôtel new-yorkais le Knickerbocker, a reouvert ses portes en février 2015 après de nombreux mois de travaux. Admirablement situé au cœur de Time Square au coin de la 42ème Rue et de Broadway, ce désormais membre de la prestigieuse organisation hôtelière Leading Hotels of the World a pour ambition d’être un lieu ultra urbain et tendance. Et, ce n’est pas une première pour lui : la rumeur veut que cela soit dans ses murs que fut inventé le Martini. Pourtant le Knickerbocker, hôtel où se réunissait dès 1906 toute la haute société, a connu des destins bien différents. Fermé dans les années 20, il devient le siège du magazine Newsweek de 1940 à 1959 et en 1980 un immeuble de bureaux connu sous le nom 6 Time Square. Revenu à sa vocation première, il compte aujourd’hui 330 chambres, un restaurant signature, un bar au 4ème étage, un café au 1er étage et surtout pour une impressionnante terrasse de 700 m2 sur le toit de l’hôtel. 3 angles de l’immeuble ont été aménagés en 3 salons extérieurs avec une vue plongeante sur Time Square.
    www.theknickerbocker.com

  • A La Thuile, Le Nira Montana : un cinq étoiles avec vue

    Situé à La Thuile, un délicieux petit village italien, au pied du Mont Blanc, le Nira Montana est constitué de deux jolis chalets à quelques minutes des 160 km de pistes du domaine La Rosière/San Bernardo et des sentiers de randonnées. Inauguré en décembre dernier, ce membre des Design Hotels, offre 55 chambres et suites de 21 m 2 à 64 m 2 au luxe à la fois cosy et design : papiers peints Cole&Son, planchers de chêne, luminaires Foscarini… et un restaurant de spécialités valdôtaines, le Stars. Quant au bar, il ouvre sur une grande terrasse : le spot idéal pour se prélasser au soleil en regardant le Mont Blanc ! A tant de bienfaits on ajoute un spa de 6 cabines, estampillé de la marque italienne Comfort Zone, une piscine couverte, un sauna, un hammam et l’inévitable salle de gym. Bon à savoir : l’hôtel est doté de systèmes d’économie d’énergie, dans le but très louable de réduire son impact sur l’environnement.
    www.niramontana.com

  • Miami Edition : Hôtel avec vue

    Après le succès du London Edition, Ian Schrager a signé en décembre le Miami Edition. Idéalement situé, à Mid-beach, au cœur historique de la ville dans un vaste jardin au bord de l’eau, ce cinq étoiles compte 294 chambres et suites auxquelles s’ajoutent et 28 villas. Très design les chambres s’habillent de tons monochromes beige et bois. On retrouve au restaurant Matador Room l’emblématique chef Jean-Georges Vongerichten. Et le bar Matador est tapissé de photos de toreros signées Lucien Clergue ! On peut même s’y adonner aux joies du patinage : l’hôtel possède patinoire et aussi bowling !
    www.editionhotels.com/miami-beach

  • Hôtel Le Jules César : renaissance d’une institution à Arles

    Après avoir été couvent de Carmélites au XVIIè siècle, hospice à la Révolution, ce bâtiment devient un hôtel en 1928. Il a connu de riches heures et vu défiler nombre de « beautiful people », mais depuis quelques années le Jules César s’étiolait. Une rénovation en profondeur menée tambour battant par Christian Lacroix vient de lui rendre tout son lustre et mieux encore ! Fier de ses cinq étoiles, ce membre de MGallery et du groupe Maranatha, comprend 52 chambres et suites. Dès le lobby on est frappé par tous les clins d’œil à la ville : moquette en trompe l’œil de dallage ancien, reproductions d’œuvres du musée Réattu sur des bâches… A l’étage dit provençal, l’ensemble est rythmé de couleurs très vives rappelant les traditions locales : rose des façades anciennes, rouge des capes de torreros… Mais, au rez-de-jardin, l’étage du cloître l’ambiance est monacale ! Le designer a gardé les boiseries d’origine du restaurant et les a surmonté d’une frise, où l’on retrouve en ombres chinoises, silhouettes de taureaux et d’Arlésiennes ! La marque Cinq Mondes choisie pour ce spa de 3 salles de soins dont une double, offre un vaste panel de traitements du monde entier.
    www.hotel-julescesar.fr

  • Hôtel Le Balthazar à Rennes : très design

    Derrière une façade classique illustrant à merveille le style breton, en plein cœur de Rennes, la déco du Balthazar très contemporaine et bourrée de trouvailles astucieuses allie charme et modernité ! C’est en 2008 que Céline et Sébastien Meslin achètent l’hôtel d’Angleterre tombé en décrépitude. Les travaux débutent en 2009 et vont durer cinq ans! Céline et Sébastien, chineurs invétérés, sillonnent la campagne pour dénicher des dizaines d’objets, de meubles… sans pour autant oublier de pimenter l’espace de pièces ultra design. Dans les 56 chambres dont 3 suites, Céline a imaginé des claustras fait en lamelles de chêne clair, pour camoufler les portes des chambres, posé du papier graphique avec des touches dorées pour donner de la luminosité… On aime le patio et son mur végétal qui apporte une bouffée d’oxygène à l’hôtel. Au restaurant la carte locavore a été confiée aux Rostang Père & Filles… une assurance de qualité ! Quant au spa de 4 cabines dont une double estampillé Nuxe, il est déjà « the place to be » à Rennes !
    www.mgallery.com

  • Hôtel Les Dromonts nouveaux sont arrivés à Avoriaz !

    Première construction réalisée à Avoriaz, l’hôtel des Dromonts à la caractéristique forme de pomme de pin renversé fut inauguré en 1966. Après son acquisition par la famille Sibuet, créatrice des célèbres Fermes de Marie, il a eu droit à un compète rénovation et a reouvert en décembre 2014 fier de ses 4 étoiles. L’esprit « sixties » a été conservé, aussi bien dans les 28 chambres et 16 suites que dans les parties communes. L’ardoise, le bois sont en totale harmonie avec les tissus spécialement confectionnés dans un esprit années 60 avec : mandarine et violet, turquoise et parme, camel et mandarine ou carmin et améthyste. Question table, on se réjouit de retrouver une déclinaison des Enfants Terribles, que l’on a déjà apprécié à Megève et Val Thorens, bravo aux fameuses fondues et raclettes…Naturellement à tant de bienfaits s’ajoutent ceux que procurent le tout nouveau spa de 3 cabines à la déco très montagnarde et signé Pure Altitude.
    www.hoteldesdromonts.com

  • Hôtel Aman Tokyo

    Situé dans le quartier financier de Otemachi, Aman Tokyo est le premier hôtel « urbain »  de la prestigieuse enseigne. Occupant les six derniers étages – du 33 au 38 – de la tour Otemachi, tout juste inaugurée, il offre, on imagine bien, une vue panoramique époustouflante sur la ville et les jardins du Palais Impérial en face. La déco des 84 chambres et suites, fortement inspirée de l’architecture intérieure traditionnelle japonaise, met en avant des matériaux classiques : bois de camphre, papier Washi et pierre. Ces derniers s’harmonisent parfaitement avec le design très contemporain qui règne partout. Pièce maîtresse de l’hôtel : un élément architectural étonnant qui ressemble à l’intérieur d’une lanterne de papier japonais et s’élève sur six étages depuis le lobby au centre de l’édifice ! On y trouve aussi un spa superbe, une immense piscine et 4 restaurants parmi lesquels on vote une mention spéciale au Restaurant by Aman au 33è étage qui propose une cuisine gastronomique méditerranéenne et des plats japonais.
    www.amanresorts.com/Tokyo

  • Hôtel The Vault mixe tradition et design

    Istanbul affiche une double identité et si la ville se jette avec frénésie dans le XXIè siècle comme en témoignent les enseignes internationales de mode et les galeries d’art contemporain fleurissant partout, elle n’en est pas moins attachée à ses traditions. C’est à Karaköy que The Vault, un luxueux hôtel de 63 chambres et suites a ouvert ses portes il y a quelques mois. Il occupe deux immeubles datant de 1863 : le premier, néo-renaissance, abritait l’ancien Crédit General Ottoman, et le second, l’ancien siège de la congrégation juive. L’architecte a gardé les façades, la magnifique cage d’escalier et bien sûr les imposants coffre-forts : vaults en anglais, qui ont donné leur nom à l’établissement. La décoration est signée Sinan Kafadar, admirateur de Renzo Piano, il a su préserver l’âme des lieux, tout en dessinant une gamme contemporaine de mobilier pour faire le lien entre héritage et modernité. Notre préférée ? la suite 155 la plus grande dont la salle de bain entièrement vitrée offre une vue incroyable sur la Corne d’Or et Topkapi.
    www.thehousehotel.com

  • Hôtel The Setai : Art Déco à Miami

    Membre des Leading Hotels of The World le Setai à South Beach est une oasis au cœur de ce quartier toujours en pleine effervescence ! Il est aussi au top : il a été élu meilleur palace de Miami par le Condé Nast Traveler il y a un an. L’hôtel est constitué de deux bâtiments : un ravissant édifice Art Déco abritant 80 suites et une tour avec 40 appartements dont la sublime suite Penthouse dont les terrasses offrent une vue à 180° sur l’Océan. Doté de trois piscines blotties dans un jardin tropical, d’une plage privée, de quatre restaurants le Setai a plus d’un atout pour séduire les globe-trotters le plus blasés. Ajoutez à cela l’ouverture récente d’un spa Themae où l’on s’adonne au Massage singapourien, l’un des soins signature du lieu, idéal pour combattre les méfaits du jet lag. Enfin, sachez que l’hôtel abrite le studio de musique de Lenny Kravitz… mais chut !
    www.thesetaihotel.com

  • Hôtel La Source Marrakech : l’amour de la musique

    Sur la route de l’Ourika, loin du tumulte de Marrakech… La Source est un lieu étonnant, un hôtel qui se démarque de ceux auxquels nous sommes habitués. Blottis dans un ravissant jardin où, détail ultra raffiné, toutes les fleurs sont blanches des petits bâtiments ocres abritent chambres et suites. Celles-ci sortent de l’ordinaire en étant chacune dédiée à un groupe différent … et pas n’importe lequel ! Dans la Pink Floyd un immense arc-en-ciel traverse l’espace, chez les Rolling Stones, la célèbre langue orne un mur, dans la suite Ben Harper on est accueilli par une immense fresque en pied de l’artiste…Toutes les chambres ont un jardin, certaines avec une mini piscine. Quant au restaurant, avec son plafond en feuilles de cuivre ondulées qui diffuse une lumière ravissante, il utilise les produits venant du potager bio. Bravo au sublime pool house en granit noir et à l’immense piscine qui appelle au farniente !
    www.thesourcemarrakech.com

  • Des idées futées au Lux Belle Mare

    Trois ans de travaux auront été nécessaires pour mener à bien la complète refonte du Lux Belle Mare. Derrière le crayon, la désigner britannique Kelly Hoppen. Elle a choisi d’habiller les 174 chambres et suites de blanc piqué de touches acidulées : orange, vert, turquoise… En dehors du traditionnel buffet et de l’élégant restaurant de plage qui s’amuse à changer de couleur : bleu dans la journée et rouge le soir, on se régale au restaurant chinois. On aime tout particulièrement le restaurant indien Amari by Vineet, signé du Chef Vineet Bhatia qui est le seul chef indien étoilé de Londres ! Les plus exigeants des globe-trotters sont séduits par les innovations signées Lux comme les cabines publiques sur le modèle des cabines rouges anglaises qui permettent de téléphoner, gratuitement, aux 4 coins de la planète, même sur les portables, les séances de cinéma le soir sur la plage et le food truck tiré par une Rolls des années 30 toute blanche !
    www.luxresorts.com

  • Elégance intemporelle à la Résidence

    On aime déjà The Residence, magnifique 5 étoiles situé à Belle Mare qui compte 135 chambres et 28 suites parmi lesquelles on vote une mention très bien aux vastes suites Coloniales avec vue sur la mer. On a désormais une autre bonne raison d’y aller : le restaurant la Plantation. Au coeur du jardin luxuriant de l’hôtel, il nous transporte en un instant dans la maison d’un planteur du XIXè siècle ! Magnifiquement posé en bordure de la plage, ce lieu romantique à souhait offre une carte largement inspirée de la cuisine créole avec des fruits de mer hors concours ! On a particulièrement apprécié la salade de crabe parfumée à la coriandre, le pavé de thon à la crème d’oursins, les formidables gambas aux épices sans oublier l’incontournable langouste entière grillée… Une véritable expérience gastronomique.
    cenizaro.com/theresidence/mauritius‎

  • Le renouveau du Royal Palm

    Star incontestée de l‘île Maurice le Royal Palm s’est offert un lifting qui réussit le tour de force d’être aussi bien discret que profond ! Le crépi extérieur a été remplacé et les facades offrent désormais un aspect beige et lisse, les habillages de bois sont plus clairs… ces « micro-aménagements » ne trahissent en rien la structure d’origine mais donnent à l’ensemble une allure résolument contemporaine. Quant aux chambres et suites leur nombre a été réduit de 84 à 69 : 30 chambres ont été réunies pour en faire 15 suites de 110 m2… La déco intérieure que l’on doit à la designer française vivant à Maurice Amélie Montocchio met en avant des sols en granit en pierre naturelle, des carrelages italiens, des marbres gris, du chêne, du noyer, des tissus Frey, Nobilis, des meubles en bois sombre fait sur place… que le meilleur ! Un somptueux bain de nage posé au ras de la plage apporte la touche finale à cette rénovation ultra-réussie. Enfin que les habitués ne s’inquiètent pas : le restaurant de plage est toujours sous le fameux badamier et n’a pas changé !
    www.beachcomber-hotels.com

  • Westin : tout nouveau, tout beau !

    Ouvert en septembre, sur la côte Nord-Ouest de l’île au cœur au cœur d’un jardin tropical de 10 hectares, le Westin Turtle Bay est le tout dernier-né de l’hôtellerie mauricienne. Ce cinq étoiles égrenne ses petits bâtiments le long d’une plage de 800 m de long, dans la Baie des Tortues, l’une des plus belles réserves de corail de l’île. Dans les 190 chambres et suites, dont 15 villas privées, la décoration met en avant des matériaux naturels tropicaux comme le teck et la roche volcanique alliés au verre, pour créer une atmosphère exotique chic en accord avec l’environnement. Parmi les 5 restaurants, notre préféré est le Fusion, les meilleures tables sont celles le long de la piscine : le spectacle des les mini-îles posées sur l’eau et plantées de palmiers est féérique. Au très vaste spa, on s’adonne à un soin signature : le massage heavenly qui élimine stress et contractions. Le rêve !
    www.westinturtlebaymauritius.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page