11/17
fren
Partager
  • twitter share button
octobre 2017
Retour à l'article

Tout a changé mais l’esprit d’origine est conservé !

le bar de l'hôtel en Onyx rose dessiné pat David Pirone, le piano Klein dans la salle de restaurant, mobilier de style scandinave GUBI et table de bureau MAGIS, guéridon à roulette signé Tom Dixon pour le restaurant (ouverture 31 octobre ), table de bureau MAGIS en bois et métal, lustres BOBOBOOM et table de ping-pong en terrasse, Oeil de sorcière signé Frédéric SCHAUMBURG, une oeuvre d'AURELE LostDog provenant de la galerie ENRICO NAVARRA, salon signé Constance GUISSET avec deux lampadaires Callimaco d'Ettore Sottsass, édition Artémide, chat de la voisine, derrière l'hôtel, lampadaires BOBOBOOM © F SPIEKERMEIER

Dans la salle de restaurant, une immense baie vitrée se replie en paravent pour confondre l’intérieur et l’extérieur ombragé sous le murier.

La mer est visible, les bateaux vont et viennent sur le bras de rivière. Le mobilier est digne d’une galerie d’art, celle d’Enrico Navarra, galeriste à Paris, ami et conseil. Il mélange des œuvres d’art et des meubles de bureau comme le dernier modèle de guéridon de Tom Dixon présenté au salon Maison et Objets du printemps, avec une roulette au pied ou encore le miroir sorcière de Frédéric Schaumburg.
Le restaurant ou plutôt bistrot « de la mer » ouvrira le 31 octobre… En attendant, chaque dimanche de 11h à 15h, c’est le brunch festif dans une ambiance musicale accoustique, tendance jazz ou soliste, au piano par exemple, sur le Klein trônant au milieu de la salle.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page