10/17
fren
Partager
  • twitter share button
juillet 2017
Retour à l'article

Derrière les persiennes provençales qui gardent la fraicheur à l’intérieur, les branches basses du grand cèdre font de l’ombre à une table en fer forgé.

FONSCOLOMBE. juin 2017 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © F. SPIEKERMEIER

On a envie de s’attabler pour écrire ou dessiner. Car ici, on peut enfin faire ce que l’on ne fait jamais, ou peu : rêver.

Rêver de la vie des anciens propriétaires et de leurs illustres ancêtres, botanistes, humanistes et hommes politiques, comme Roch de Boyer de Fonscolombe qui oeuvra au rachat de la Corse à Gênes par la France de Louis XV. S’imaginer leurhôte, le temps d’un soir, d’une fête, d’une halte. C’est facile : le château est quasiment intact. Sa transformation en hôtel a donné lieu à une restauration de grande ampleur afin de respecter l’histoire, ne pas déranger l’âme du lieu classé aux Monuments Historiques.

Acquis en 2014 par Hélène Martel-Massignac à la tête de son groupe hôtelier, elle a réussi à réaliser sa vision, dans le respect le plus fidèle de l’atmosphère d’origine. Pour cela, l’architecte du patrimoine Corrado de Giuli Morghen de l’agence FabricaTraceorum à Marseille, qui a œuvré sur de nombreux bâtiments classés et jardins anciens, a réhabilité les lieux à l’identique : avec une vingtaine de compagnons, les façades ont été restaurées, la chapelle familiale réhabilitée, les décors de staff et les gypseries refaits.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page