12/17
fren
Partager
  • twitter share button
août 2016
Retour à l'article

Première raison : ses îles

ILE BENDOR. Une Halte à Bandol aout 2016 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Françoise SPIEKERMEIER

La première : la découpe rocailleuse de ses côtes égrainant quelques îles parmi lesquelles Bendor. L’île acquise dans les années 50 par Paul Ricard, entièrement aménagée selon ses plans, a un charme fou. Une navette la relie au continent en six minutes et, y débarquant, on pénètre dans un autre monde, une opérette mélangeant Grèce et Provence. Le port miniature délimité par des façades en pierre compose un village dont les habitants sont des estivants, des habitués qui recréent chaque été leur microcosme paradisiaque. On les voit en maillot et en tong, aller de leur chambre à la plage, en flânant au passage dans les boutiques d’artisans. Coté face, la civilisation, les transats et les terrasses ombragées ; coté pile, le grand large et des criques rocheuses battues par les vagues.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page