01/18
fren
Partager
  • twitter share button
novembre 2017
Retour à l'article

Dans le dédale des rues, le photographe anthropologue nous entraine à la rencontres des Arlésiens: chez Thierry, à la Rémoulerie, on vient faire aiguiser ses ciseaux.

ARLES,la boutique Dou Bochi d'Eric Bergère, Fabienne Brando, la Parfumerie Arlésienne, La Maison Etoile de Michel Pignan, Thierry à La Rémoulerie, le tireur Shungee Lee au Studio SHL. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Françoise Spiekermeier

A l’Atelier SHL, le tireur de photographies sud coréen Shungee Lee a choisi la rue de l’Hôtel de ville, pour installer son atelier de tirages et de retouche créative et nous plonger dans les coulisses de l’art photographique.

Coté décoration intérieure, Dou Bochi, la boutique d’Eric Bergère ancien directeur artistique d’Hermès et de Lanvin, présente l’art de vivre en Camargue à travers objets d’artisanat régional et des vêtements de sa création. Et si Arles a un parfum, il vient de La Parfumerie Arlésienne, antre de Fabienne Brando qui imagine « l’Eau d’Arles », « l’Eau de Camargue » ou crée le parfum de Fortunette des Baux, une arlésienne qui fit fortune à Rio.

A la Maison l’Etoile, le décorateur Michel Pignan associe le mobilier contemporain à des pièces ethniques ou des gravures chinoises du peintre Ji Dahai inspirées des paysages de calanques.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page