11/17
fren
Partager
  • twitter share button
novembre 2017
Retour à l'article

Dehors, les allées du Marché Paul Bert s’exposent au soleil, aux reflets du ciel et au vent qui fait germer les graines de rose trémière entre les pavés.

Allée 5, stand 212, Eric Fleure, PUCES PAUL BERT SERPETTE. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Francoise SPIEKERMEIER

Allée 5, stand 212, Eric Fleuret diversifie ses choix pour s’adapter aux goûts changeants d’une clientèle férue de mobilier signé du XXème siècle.

Il a posé une selle en cuir et un guidon sur un siège en béton, clin d’œil à Picasso ! Un lot d’appliques métalliques Charlotte Perriand en parfait état, simplement posées sur une étagère, d’autres appliques de J.J.M. Hoogervorst pour l’éditeur hollandais Anvia, de 1950, un fauteuil Charles et Ray Eams… là encore, des pièces dignes d’un musée ou d’une grande galerie, très simplement présentées. On se pose, on papote… « Dans la société globalisée, la décoration a pris une importance considérable car on se sent dépossédé du temps », explique Eric Fleuret. « Le monde est si dur à l’extérieur, qu’on a besoin de se sentir bien chez soi ». Le style Puces, c’est ça, refaire l’histoire du monde en parlant d’histoire de l’Art ou de sociologie.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page