10/17
fren
Partager
  • twitter share button
novembre 2014
Retour à l'article

Kreuzberg et Friedrichshain : deux quartiers alternatifs devenus sages

Photo 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 & 12 : Kreuzberg et Friedrichsain Berlin © Ludovic Bischoff. Photo 13, 14, 15 & 16 : Kantine Kohlmann, Courtesy Kantine Kohlmann.

Lorsque le mur de Berlin est tombé, les habitants qui vivaient à sa proximité immédiate ont été les plus impactés. Les quartiers de Kreuzberg, à l’ouest et de Friedrichshain, à l’est, étaient séparés par le mur. La dernière trace de cette cicatrice est visible via la East Side Gallery qui marque toujours la frontière entre ces « villages », peuplés par la frange la plus contestataire et marginale des deux Allemagnes. A Friedrichshain, comme à Kreuzberg, les bobos ont aujourd’hui remplacés les squatteurs d’après la chute du mur. Dans l’ancienne brasserie, Kulturbrauerei, on trouve désormais des restaurants et des théâtres dans une atmosphère très Brooklyn qui n’a plus grand chose à voir avec le quartier hyper alternatif qu’était Friedrichshain dans les années 90 ! A cette époque, les bars clandestins et les clubs d’électro donnaient du son toute la nuit. Désormais, des familles de hipster ont envahis les beaux immeubles restaurés et chassées les clubs devenus trop bruyants.
Seul subsiste le RAW Tempel, un ancien entrepôt ferroviaire abritant d’innombrables clubs, bars et restaurants qui permettent d’avoir un vision du Friedrichshain alternatif des années 90. Désormais fréquentés par les touristes aussi…
En comparaison, Kreuzberg conserve encore un peu de son caractère marginal bien que les bobos se soient aussi installés en tribus. Alors qu’Oranien Strasse était la rue la plus sauvage du quartier, les habitués n’en reviennent toujours pas d’y trouver aujourd’hui un institut de beauté et des boutiques de vêtements branchées !
Un très bon restaurant, baptisé Kantine Kohlmann, vient d’ouvrir et propose des « german tapas » et une cuisine traditionnelle revisitée dans une salle bohème chic qui reflète bien l’embourgeoisement de Kreuzberg.
Mais les vieux punks et les queer rangés des fêtes à paillettes se rassurent en constatant que le SO36 est toujours là. Ce club mythique, ouvert en 1978, a vu passer tout ce que la scène musicale berlinoise comptait de groupes émergents, pointus et agités. Et c’est là encore que l’on est assuré d’écouter ce qui se fait d’alternatif à Berlin.

www.kantine-kohlmann.de
www.so36.de
www.raw-tempel.de

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page