04/17
fren
Partager
  • twitter share button
mars 2017
Retour à l'article

LA HYGGE ATTITUDE. mars 2017 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Benedetta Borrometi

Le besoin de douceur est un grand classique des périodes difficiles. Le courant cocooning avec le développement du homewear a fleuri à la faveur des crises économiques et le fait de l’affubler du très hype mot « hygge » (prononcez « Hu-gue ») ne suffit pas, à priori, à en faire un nouveau courant révolutionnaire.

Le courant Hygge se distingue cependant des précédents mouvements sur un point important. Dans son expression la plus extrême il s’accompagne en effet d’un refus total de toutes les perturbations qui pourraient venir du monde extérieur. Le hyggeur convaincu, va jusqu’à refuser toute nouvelle susceptible de perturber sa zénitude. Il coupe le son des médias, dédaigne les soubresauts du monde et fronce ses gros sourcils si un invité ose faire la moindre allusion à l’actualité. Son idée est de vivre à la façon des paysans de l’ancien temps, qui ne savaient rien du monde et ne s’en portaient pas plus mal. Cette tendance régressive se raccrocherait aussi à un besoin de retrouver l’innocence protectrice de l’enfance.

Quelques esprits chagrins y voient malgré un lien avec d’autres courants – refus de la mondialisation, retour au patriotisme et au made in France – significatifs d’une tendance au repli qui pourrait devenir dangereuse. Une réaction à la mondialisation des problèmes et à la surinformation qui sévit dans nos médiatiques contrées. La « hyggeligt » (à prononcer « Huguelit ») ou la « hygge attitude » s’apparenterait dés lors à une « autruche attitude » version bobo. Tout est question de langage.

D’autres, comme Vincent Grégoire, soulignent l’offensive marketing des marques britanniques et scandinaves . « On note une forte puissance de feux viking ces temps ci pour offrir une idée de refuge presque foetal face à un monde angoissant et pollué. C’est une jolie idée, mais on notera malgré tout que le Danemark abrite aussi le Groenland, qui affiche un taux de suicide record » ajoute narquois, l’incontournable trend setter de Nelly Rodi.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page